Droites dans leurs bottes

APR-Europe: Diaspora-Debout accélère la cadence et se massifie

Afrique Connection | 20 / 08 / 2019 à 01:27

Trois semaines après avoir lancé leur collectif, les femmes membres de "Diaspra Debout" se sont à nouveau retrouvées à Asnières, près de Paris. Objectif: réaffirmer la stratégie et la demande urgente du collectif, mais aussi exiber les nouveaux sympathisants qui viennent de rallier le groupe.

Il y a trois semaines, quand ils ont porté sur les fonds baptismaux leur collectif Diaspora Debout, beaucoup avaient ri sous cape et dénoncé un "chantage" sur le Président Macky Sall. Et malgré les manoeuvres tendant à emêcher l'assemblée générale du 27 juillet dernier, les initiatrices de Diaspora Debout étaient restées droites dans leurs bottes. Ces femmes, militantes de la première heure de l'APR, étaient venues de l'Angleterre, du Bénelux, de la Scandinavie, mais aussi de plusieurs zones de la France.

Par leur initiative, elles tiennent à rééitérer leur ancrage dans l'APR et leur "attachement" au Président Macky Sall, à un moment où ce dernier semble être fâché avec les responsables de la DSE-APR France. En clair, elles invitent le Président à ne pas loger la base de son parti en Europe dans la même cage que les responsables des Délégations. 

Pour faire passer ce message, et plus globalement alerter l'alerter sur les "frustrations" grandissantes chez les militants de base de son parti en Europe, Diaspora Debout se bat pour obtenir une audience avec le Président Macky Sall. Ce dernier, actuellement en vancances à Biarritz, et annoncé à Paris dans les prochains jours, va t-elle rencontrer les membres de Diaspora Debout? En tout cas, lors de leur réunion de samedi dernier, elles ont réitéré avec insistance la nécessité de ce face à face. 
"Nous demandons  la reconnaissance  de l'engagement militant, le respect des combattants de toujours. Monsieur Le Président, écoutez nos doléances car nous sommes avec vous. Il faut situer les responsabilités de chacun dans cette crise du parti au sein de la diaspora. Nous ne sommes ni coupables, ni responsables de cette situation", explique Khady Thiam, chargée de communication  et de l'organisation  de la section APR de Rennes, et une des têtes de ponts du collectif Diaspora Debout.
 
 
Après le levée de boucliers qui a suivi la naissance de leur collectif, ces femmes APR d'Europe tiennent à préciser que leur objectif c'est uniquement de "discuter" directement des difficultés du parti en Europe. "Nous sommes nullement animés d'idées de déstabilisation ou d'opposition à la charte de l'APR", précise Aissatou Diop, coordinatrice de l'Apr Paris-12e.
D'ailleurs, preuve que leur idée est en train de faire son chemin dans les chaumières APR de la diaspora, d'autres mouvements ont rejoint le collectif. Samedi, ils ont ainsi enregistré la présence d'une "forte délégation" de femmes du mouvement pour l'émergence des Terroirs (MET; Diadie Sow, Ramata Timera, Fatou Semega etc.). Il y avait aussi salif Tevette le responsable des jeunes du Boudou. 
Selon Khady Thiam, la campagne de massification est en cours. 

 
Thierno Diallo Afrique Connection 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV