Terrorisme

Une dizaine de soldats tués dans le nord du Burkina

Afrique Connection | 20 / 08 / 2019 à 05:43

Le bilan fourni est encore provisoire selon les autorités.

 

L'attaque contre le détachement militaire a débuté à 5 heures locales lorsque les assaillants ont effectué des tirs à l'arme lourde sur le camp.

Les auteurs de l'attaque seraient venus du Mali voisin selon des sources sécuritaires.

L'armée a annoncé avoir mené une opération de ratissage aérien et terrestre qui a permis de neutraliser de nombreux assaillants. Mais leur nombre exact n'a pas été précisé.

Le nord du Burkina a été le théâtre de plusieurs attaques meurtrières qualifiées de " terroristes" par les autorités ces derniers mois.

Jusqu'ici, la plus grave attaque perpétrée contre l'armée burkinabé avait fait 12 morts à Nassoumbou, également dans la province du Soum, en décembre 2016.

Une quarantaine d'assaillants, à bord de véhicules pick-up et de motos, avaient attaqué un poste militaire situé à une trentaine de kilomètres du Mali.

Les attaques terroristes, de plus en plus fréquentes et meurtrières, en particulier dans le nord et l'est du pays, ont fait plus de 500 morts depuis 2015. 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV