DSE-APR : Cinq candidats se liguent et contre- attaquent Moise SARR

Afrique Connection | 20 / 12 / 2017 à 08:03

 

Ou officialisent ce qui se susurrait dans les chaumières maronnes de France depuis quelques semaines ? À savoir un front taillé pour exclure Moise Sarr de la course pour ensuite se partager le gâteau de la DSE… 

Après les échanges corsés de ces dernières heures,  cinq candidats parmi les neuf en lice pour succéder à Demba Sow ont signé une déclaration conjointe pour se lancer, ensemble cette fois donc, à l'abordage du candidat Moise SARR et son équipe. 

Il s'agit d’Ousmane Bob, responsable des élections, de Talla Daff, Coordinateur adjoint de la DES, de Souleymane Diallo,  membre de la section d’Amandiers, d’Ahmed Sarr, responsable des structures, et de  Baba Déme, Responsable des relations extérieures de la DSE.

Premier constat :  ils ont signé avec leurs statuts respectifs dans la Délégation sortante ou section pour ce qui concerne DIALLO. 

Deuxième constat : Caroline Conteye, Lassana Koita et Badou Sow ne font pas partie des signataires.

"Les candidats signataires du communiqué condamnent avec fermeté ..."

« Le remplacement du poste de coordinateur de la DSE ne doit pas être un moyen pour détruire la cohésion et le travail effectué depuis des années pour gagner les combats politiques à venir. Les ambitions personnelles des uns et des autres doivent rester au service des objectifs politiques du parti et ne doivent en aucun moment desservir le but que l’Alliance Pour la République s’est fixé », écrivent-ils d'abord, en douceur.

Avant de cogner :  

« Les candidats signataires du communiqué condamnent avec fermeté les insultes et les agissements du candidat Moise Sarr et d’Emile Bakhoum vers des responsables du parti. Leur comportement ne s’inscrit pas dans l’unité et la culture politique dans lesquelles l’Alliance Pour la République a été créée en France. »

Et de conclure sur le même thème thème du « rassemblement » que Moise SARR lors de la fameuse conférence de presse de samedi qui a mis le feu aux poudres : 

« Nous invitons tous les candidats à plus de respect et à faire preuve de rassemblement et de modestie ; qualités indispensables qu’il faudra posséder pour diriger et coordonner la DSE. »

Ce communiqué conjoint intervient cinq jours après une sortie corsée, suivie de précisions, de réactions, de contre-réactions, de charges, de piques, et de soufflantes, par Afrique Connection interposé notamment. 

Afrique Connection 

Top 10 + Populaires