Emile Bakhoum: "Je suis disposé à me retirer du comité ad hoc à deux conditions"

Afrique Connection | 20 / 12 / 2017 à 09:48

Après la sortie sur Afrique Connection des autres candidats pour diriger la DSE-APR France, en réaction à la conférence de presse de son candidat Moise SARR, le coordonnateur de la COJER réponds à travers ce communiqué.

Il réponds tout particulièrement à la candidate Caroline Conteye et au candidat Ahmeth Sarr. La première a déclaré qu'elle "n'accepera pas que des personnes faisant campagne ou ayant soutenu ouvertement des candidats soient membres du comité Ad hoc." Alors que le deuxième, dans le même article paru sur Afrique Connection, disait notamment ceci: « Des gens me disent que Moise a acheté leur parrainage »

Voici la réplique d'Emile Bakhoum

"Certes je ne partage pas tout le contenu mais je voudrais d'abord saluer les réactions responsables des camarades Souleymane Diallo, Caroline Conteye et de Lansana Koïta.

Je suis totalement en phase avec Caroline Conteye dans sa réaction concernant le comité ad hoc. 

Pour ma part, mon soutien à Moïse Sarr est sans faille et je ne m'en cache pas. Mieux, je l'assume pleinement. Par voie de conséquence, je suis disposé à me retirer du-dit comité ad hoc pour des questions d'équité et d'impartialité à deux conditions: 

1- Cheikh Agne, qui est aussi partisan de SARR Ameth, soit démis de ses fonctions et se retire du comité.

2- Que le fichier du parti caché aux candidats (par Ameth SARR et Cheikh AGNE) soit enfin mis à la disposition des membres du comité et ce, à toutes fins utiles.

Par ailleurs, je voudrais aussi exprimer toute ma déception quant à la réaction irresponsable du candidat Ameth Sarr.

S'est il renié en se déclarant finalement candidat lui qui affirmait dans une récente déclaration qu'il n'était pas candidat? Le ridicule ne tue vraiment pas! 

"la rumeur est créée par des jaloux, crue par des curieux et répétée par des irresponsables"

L'on dit souvent que "la rumeur est créée par des jaloux, crue par des curieux et répétée par des irresponsables". 

Je suis très déçu par la légèreté de la réaction d'Ameth Sarr suite à la conférence de presse du candidat Moïse Sarr. Comment ce responsable des structures de l'APR France peut-il insulter et cracher en pleine figure nos vaillants et honnêtes coordonnateurs de Sections en affirmant que "des gens me disent que Moïse a acheté ses parrainages...Je ne sais si c'est vrai ou pas" 

Quand on ne sait pas, on évite d’affabuler, de calomnier. Dans le doute, on s'abstient. Cette accusation a le mérite de montrer qu'Ameth n'a aucun respect ni de la considération pour les coordonnateurs de sections. Avec qui va t-il diriger alors la DSE? 

Pire, Ameth SARR a aussi avoué que le critère des parrainages établi en l'absence de Moise SARR était savamment concocté pour l'éliminer. Aujourd'hui, force est de constater, que ce critère a renforcé la légitimité de Moise SARR et fait de lui un candidat incontournable.

"Un peu de hauteur, un peu de sens de la retenue"

En effet, c'est le même Ameth qui attestait lors d'une réunion que Moïse est membre de la section de Grigny qui lui demande quel poste il occupe. Quelle est la pertinence de cette question ? Le chargé de la communication de la DSE APR France a-t-il besoin d'occuper un poste pour être  membre d'une section ou déclarer sa candidature? Est-ce une tentative désespérée d'un candidat complétement dépassé par la tournure des événements de raconter des sornettes, en voulant vaille que vaille salir la prouesse d'un rival ? On n'arrête pas la mer par ses bras avons-nous l'habitude de dire. 

Sa réaction manipulatrice et mensongère ne prospèrera pas.

Un peu de hauteur, un peu de sens de la retenue, car nous avons besoin d'un homme credible à la tête de notre belle DSE. 

Emile Bakhoum, Coordonnateur de la COJER-France

Afrique Connection TV