France: François Bayrou et Marielle de Sarnez quittent le gouvernement

Afrique Connection | 21 / 06 / 2017 à 08:12

Le ministre de la Justice et la secrétaire d'Etat aux Affaires européennes ont annoncé qu'ils ne feront pas partie du prochain gouvernement. Deux députés européens MoDem, dont Marielle de Sarnez, sont visés par une enquête préliminaire.

De l'ajustement au grand chambardement. Alors que le remaniement ministériel post-législatives devait être limité, le ministre de la Justice, François Bayrou, et la secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Marielle de Sarnez, ont annoncé à l'AFP qu'ils ne feront pas partie de la prochaine équipe gouvernementale. Il n'y a donc plus de ministre MoDem dans le gouvernement d'Edouard Philippe.

Elue députée de Paris, Marielle de Sarnez présidera le groupe des 42 députés MoDem à l'Assemblée nationale. Le président du MoDem François Bayrou, qui portait le projet de moralisation de la vie publique et sera resté 35 jours au ministère de la Justice, tiendra de son côté une conférence de presse à 17 heures pour s'expliquer sur sa décision. Le nouveau gouvernement devait être présenté «avant 18 heures», selon l'Elysée.

Quatre départs

Ces départs du gouvernement s'ajoutent à celui du ministre de la Cohésion des territoires, Richard Ferrand, qui brigue la présidence du groupe La République en marche (LREM) à l'Assemblée nationale, et à celui de la ministre des Armées, Sylvie Goulard, qui a indiqué ce mardi souhaiter «être en mesure de démontrer librement [sa] bonne foi» dans l'enquête préliminaire visant son parti, le MoDem.

Une enquête préliminaire pour abus de confiance, visant 19 eurodéputés de différents partis, dont la ministre Marielle de Sarnez, a été ouverte le 22 mars par le parquet de Paris, à la suite du signalement d'une eurodéputée du Front national, Sophie Montel, qui dénonçait des cas d'assistants parlementaires cumulant leur travail au Parlement européen avec des fonctions au sein d'un parti politique.

Le Figaro

Afrique Connection TV