Le président Viktor Ianoukovitch a quitté Kiev, selon l'opposition

Afrique Connection | 22 / 02 / 2014 à 10:09

L'opposition a appelé samedi à la destitution du président Viktor Ianoukovitch et à la convocation d'une élection anticipée d'ici au 25 mai.

 

Le président Viktor Ianoukovitch a quitté Kiev, a affirmé samedi 22 février l'un des responsables de l'opposition, Vitali Klitschko, devant les députés au parlement.Des journalistes de la télévision Kanal 5 avaient auparavant raconté avoir pénétré sans difficulté dans la résidence du président, d'habitude sous très haute protection, dans la banlieue de Kiev. Et des manifestants se trouvaient à une cinquantaine de mètres de l'entrée de la présidence, dans le centre de la capitale, a constaté un journaliste de l'AFP. 

UNE MAJORITÉ PERTURBÉE

Par ailleurs, la majorité de Viktor Ianoukovitch semble se déliter au lendemain de l'accord de sortie de crise signée vendredi entre le président et plusieurs chefs de file de l'opposition. Dans la matinée, le président du Parlement ukrainien a quittéses fonction. Dès l'ouverture de la séance, Volodimir Ribak, membre du Parti des régions et proche de Viktor Ianoukovitch, a annoncé sa démission pour « des raisons de santé ». Plusieurs députés du Parti des régions, au pouvoir, ont également annoncé samedi qu'ils quittaient cette formation.

Les meneurs de l'opposition vont chercher samedi à convaincre les parlementaires d'adopter un texte qui exige la démission du chef d'Etat. « Nous allons présenter une résolution qui demande à Ianoukovitch de démissionner », a déclaré Oksana Zinoviyeva, porte-parole de l'Udar, la formation de l'ancien boxeur Vitali Klitschko qui a lui réclamé que la convocation d'une élection anticipée « d'ici au 25 mai ».

Le Monde.fr avec AFP, AP et Reuters

Afrique Connection TV