sur les routes de campagne

MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE FRANCE: L’HEURE DU CHOIX DÉCISIF

Afrique Connection | 22 / 02 / 2019 à 08:06

Cher.e.s compatriotes, pour la 1ère fois dans l’histoire politique de notre jeune démocratie, votre choix, en somme, l’orientation du sens de l’expression votre suffrage aura un impact significatif sur l’avenir de notre pays, alors il doit se faire avec toutes les précautions républicaines qui s’imposent.


Même si notre ancrage démocratique n’est plus à démontrer, l’élection présidentielle du 24 février 2019 ne peut être réduite à une simple réitération d’un temps fort politique, tant les enjeux économiques, politiques, sociaux et diplomatiques sont éminemment essentiels.
A la suite d’un filtrage démocratique au moyen de parrainages citoyens vous plaçant en amont et en aval du processus, l’élection présidentielle de ce dimanche du 24 février vous donne l’occasion de réaffirmer cette posture de privilégiés. En effet, il vous appartient à vous, et à vous seuls, de choisir celui qui aura l’insigne honneur et la lourde responsabilité de la charge de la magistrature suprême de notre pays. Dans cette perspective et nonobstant le nombre de candidats en lice, une seule alternative s’offre à vous :
le choix de la rupture de la dynamique du Plan Sénégal Emergent (PSE), de l’ineffectivité des grands projets structurants et innovants ; le choix du parcours politique zébré de foucades irrationnelles parce que tortueux, le choix du caractère fantaisiste et mystificateur du cadrage de financement du programme du candidat de la coalition Idy 2019 (Déclaration du P.I.T. du 18 février 2019, confère M. Ibrahima SENE PIT), le choix d’un désir de vengeance que masque une volonté politique non aboutie; le choix de l’union des alliances contre nature; le choix de l’apologie de la haine, de l’inexpérience et d’un nationalisme puéril qu’exprime une volonté de rompre avec le CFA sans les fondamentaux préalables ; le choix de l’antivaleurs, de l’adepte du tambourinage (dans un avenir proche, tartuffe régurgitera ses mensonges) ; en somme, le choix du joueur de poker et de l’appétit du pouvoir digne d’un gargantua;
contre le choix du candidat de la restauration du leadership régional et international de notre pays, le choix du candidat de l’effectivité de l’autoroute ILLA TOUBA, du Pont de FARAFENNI de la GAMBIE (œuvre que n’a pas pu réaliser SENGHOR, DIOUF et WADE), le choix du candidat bâtisseur de la ville de DIAMNIADIO, du candidat des dispositifs d’urgences ayant vocation à lutter contre les inégalités sociales; le choix du candidat de la linéarité scientifique et politique symptomatique d’une réelle stature d’Homme d’Etat.
En effet, quand on a été Directeur général de PETROSEN entre 2002 et 2001, Ministre des Mines, de l’énergie et de l’hydraulique entre 2001 et 2002, Ministre d’Etat et des Mines entre 2002 et 2003, Ministre de l’intérieur et des collectivités locales entre 2003 et 2004, Premier Ministre entre 2004 et 2007, Président de l’Assemblée nationale entre 2007 et 2008, et Président de la République 2012-2019 avec un excellent bilan à l’appui, le débat sur la compétence relève d’une rhétorique vide de sens.
Avec le Président Macky SALL, le Sénégal entre en résilience pour faire face aux enjeux de la mondialisation et répondre à l’impératif de développement. Ce sursaut est au crédit des réalisations de ce 1er mandat finissant. Même si un long chemin reste à parcourir pour redresser notre pays et lui redonner des raisons d’espérer, les efforts menés par Son Excellence Macky SALL commencent à produire leurs effets. Dans cette optique, force est de constater que le moment présent nous engage, par le prisme de notre suffrage, nous devons contribuer à l’aider au redressement de notre pays et dessiner de nouvelles perspectives.
Avec le Président Macky SALL, le second mandat sera celui de l’entrepreneuriat des femmes et de la jeunesse. Dans cette veine, il convient de féliciter le ministre Mamadou TALLA, dépositaire de la traduction concrète du programme du Président en terme de formation professionnelle. Grâce aux dispositifs mis en place, l’activité professionnelle devient le moteur d’intégration sociale. Désormais, avec le Président Macky SALL, toute personne, à tout âge, possède la possibilité d’acquérir des compétences pour s’adapter à un monde professionnel en perpétuelle évolution.
Après la réalisation d’une croissance historique de 7,6%, le second mandat sera celui de la croissance inclusive donnant des chances égales à chacun, quelle que soit son origine sociale. Le second mandat sera celui de l’égalité réelle, celui du combat contre toutes les formes d’inégalités de chances et les inégalités de conditions, en sommes, les inégalités a priori et les inégalités a posteriori. Il entend faire de l’accès à la santé et au logement des droits fondamentaux réels pourvus de justiciabilité.
Enfin, le second mandat de Macky SALL sera celui de l’effectivité de l’égalité territoriale, celui de la lutte contre les inégalités et les fractures spatiales. Dans cette optique, la nouvelle ville de DIAMNIADIO est un exemple patent. En effet, la mise en place de logements sociaux dans ladite nouvelle ville relève d’une politique de stratégies globales qui articulent ville-centre et périphérie.
Depuis 2012, le Président Macky SALL a su mettre en œuvre une grande partie de son programme, la traduction concrète de celui-ci répond positivement aux attentes du changement, c’est dans cet esprit qu’il inscrit son second mandat 2019-2024. Alors, cher.e.s compatriotes, ne laissons pas l’opportunisme des petits calculs remporter nos suffrages sur les grands desseins.
Ensemble avec le Président Macky SALL, au titre d’un Sénégal pour tous, faisons en sorte que le soir du 24 février consacre l’œuvre de vérité du mandat de la continuité, celui de l’effectivité du P.S.E.
Vive la République
Vive le Président Macky SALL
Vive l’Alliance républicaine de la majorité présidentielle pour la victoire au 1er tour du 24 février 2019
DR. IBRAHIMA DIA, Porte-parole du candidat en France
Chargé de la stratégie APR France

Top 10 + Populaires