Qui sont Anta Babacar Ngom et Mohammed Dewji, ces jeunes patrons africains primés au Africa CEO Forum ?

Afrique Connection | 22 / 03 / 2017 à 08:13

L’Africa CEO Forum, cette grande messe des patrons de grandes entreprises africaines, qui a ouvert ses portes à Genève hier, a terminé la soirée sur une note festive avec la remise des prix de l’année. Le tanzanien Mohamed Dewji, CEO de l’année et la Sénégalaise Anta Babacar Ngom Bathily, jeune CEO de l’année, sont en première ligne.

C'est sous les ovations de l'assistance que Mohammed Dewji et Anta Babacar Ngom ont respectivement reçu, hier soir, le prix du CEO de l'année et celui du jeune CEO de l'année. Qui sont-ils ?

Mohammed Dewji, 41 ans, CEO de l'année

Né en 1975 à Ipembe, au centre de la Tanzanie, Mohammed Dewji est le président et CEO de METL, un conglomérat tanzanien fondé par son père dans les années 70 et investi l'agro-business, le commerce international, le transport et les infrastructures, la téléphonie mobile, la finance et la distribution. C'est après des études business à la Georgetown University qu'il rejoint l'entreprise familiale en 1999. Aujourd'hui, le groupe est présent à Dubaï et dans 11 autres pays africains dont l'Ouganda, l'Ethiopie, le Kenya, le Sud-Soudan, le Rwanda, le Burundi, la Zambie, le Mozambique, le Malawi, ou encore la RDC. En outre, METL, c'est plus de 1,5 milliard de dollars de revenus annuels et 24 000 employés.

Très engagé pour le développement de l'Afrique, Mohammed Dewji a tracé une politique l'année dernière pour la création, par ses entreprises, de 100 000 nouveaux emplois à l'horizon 2021 à travers le continent. Par ailleurs, le CEO de l'année 2017 selon l'Africa CEO Forum n'est pas à sa première distinction. Le magazine Forbes l'a classé, en mars 2015, 21ème personnalité la plus riche d'Afrique avec une fortune évaluée à environ 1,1 milliard de dollars. A noter que deux ans plutôt déjà, le même magazine le désignait premier milliardaire de Tanzanie. En octobre dernier, il apparaissait n°1 des 100 leaders économiques africains de demain de l'Institut Choiseul.

Le jeune quadragénaire a réagi sur son compte twitter à sa nouvelle distinction, dédiant son prix à son pays.

Anta Babacar Ngom Bathily, 31 ans, Jeune CEO de l'année

A 31 ans, Anta Babacar Ngom Bathily occupe le poste de directeur général du Groupe Sedima à Dakar, un conglomérat ayant pour cœur d'activité l'aviculture, mais également

Fille du richissime sénégalais Babacar Ngom surnommé « le roi du poulet », la jeune femme a rejoint l'entreprise familiale après ses études à l'Université de Toronto, l'Université de Paris et Sciences Po Paris. Une entreprise dans laquelle elle a gravi les échelons au fur et à mesure, comme elle l'a d'ailleurs souligné lors de son intervention ce matin dans un panel à Genève.

Elle aussi n'en est pas à sa première distinction. Après avoir apparu au 40ème rang des 100 leaders économiques africains de demain de l'Institut Choiseul en octobre dernier, elle recevait à Bamako, en marge du sommet France-Afrique en janvier dernier le Prix de l'Entrepreneur Business Award.

Le président de l'Institut Choiseul, Pascal Lorot, s'est félicité de ces deux distinctions.

Outre ces deux jeunes patrons, l'Africa CEO Forum a décerné le prix de la banque africaine de l'année au groupe marocain Attijariwafa Bank, celui de l'entreprise de l'année à Elsewedi Electric. Le prix de l'entreprise internationale de l'année est revenu à deux groupes, Allianz et Mota-Engil, tandis qu'AfricaInvest a été désigné private equity de l'année.

Avec La Tribune Afrique

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV