Hommage posthume

Le vibrant hommage de Nafi Amar à sa "soeur" Adama Diagne

Afrique Connection | 22 / 11 / 2019 à 11:14

Le rideau tomba comme un couperet: Adama DIAGNE SY s'en est allée.

 

Depuis notre introduction par notre soeur de coeur, ma chère Adama tu m'avais littéralement pris sous ton aile. Avenante, altruiste, trépidante de vie, à tour d'horloge comme une maitresse d'orchestre; tu as chéri, conseillé, couvé, ceux et celles qui ont eu la chance de croiser ta bienveillante personne.

Sage femme de formation, toute la noblesse d'assister autrui ne t'a jamais quitté, car tu te démultipliais pour servir ton prochain. En toute loyauté tu as travaillé d'arrache pied pour matérialiser au sein de l'appareil politique APR la seconde alternance au Sénégal. Toujours la vérité en bandoulière, dans la fourmilière bourdonnante, tu arrivais avec tes prédispositions diplomates à canaliser toute manifestation de fougue, d'impatience ou d'impulsivité, en sachant imperturbablement ramener à la raison.

En fervente talibé Cheikh, à la suite de l'accomplissement d'un pillier fondamental de l'islam, le Hajj, tu étais revenue couverte du manteau de la piété transcendante qui éloigne des vices et turpitudes de ce bas monde. Et d'ailleurs ton souhait lors de notre dernière rencontre le 19 août 2019 était que nous puissions accomplir ensemble la prochaine oumra..

Ton inconfort d'alors nous en avions rigolé. Maintes fois nous nous sommes appelées, comme d'accoutumance, car tu fus ma confidente tellement digne de confiance, de par ta capacité à sauvegarder hermétiquement les jardins secrets.

Tu te plaignais peu et ta phrase culte "yalla bakhna" était ton viatique auquel tu t'es inexorablement accroché, te voulant rassurante. Allah a décidé de ton retour prématuré auprès de Lui en cette nuit bénite de mawloud.

Adama n'est plus! stupéfaction, consternation, face à cette douloureuse épreuve furent les sentiments partagés par la plus part de tes parents, ami(es), camarades, promotionnaires...

Il m'a été difficile, dans la tétanie, de témoigner sur toi ma soeur Adama, toi qui m'encourageais toujours à écrire et à me dépasser. Le vide que tu laisses renvoie à une béatitude incomplétitude, un sentiment d'inachevé, tellement tu avais encore ta place en ce monde, dans lequel, ton charisme inné ne rayonnera plus. Puisse, le paradis, être ta demeure paisible dans la miséricorde d'Allah et la plénitude de rétributions divines. Dors en paix et que la terre de rufisque où tu envisageais une retraite calme te soit légère..
Linguère, Amazonne, puisses tu, Adama, à présent, continuer, machallah, à briller comme une Ouroul Ayni au plus haut de firdaws. Amine

Mes condoléances les attristées aux proches ainsi qu'au président Macky Sall et son épouse.
Nafi AMAR 
Membre CCR
Coordinatrice adjointe section APR Argenteuil

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV