parti rewmi au sénégal

Idrissa Seck perd sa voix (et hop c'est reparti pour un nouveau cycle de démissions?)

Afrique Connection | 23 / 04 / 2019 à 08:11

Abdourahmane-Diouf.jpg

Idrissa Seck de plus en plus seul

Visiblement, Idrissa Seck continue de ne point s'accommoder avec les personnalités fortes de son parti Rewmi. Il est à nouveau lâché par un de ses lieutenants. Cette fois c'est le porte-parole Abdourahmane Diouf, qui s'est pourtant beaucoup illustré lors de la dernière présidentielle, qui le quitte.

 

A peine la présidentielle passée, Rewmi renoue avec les démissions qui ont décimé le parti d'Idrissa Seck ces sept dernières années.  Abdourahmane Diouf, qui cumulait jusqu'à dimanche les casquettes de porte-parole de Rewmi, Coordonnateur de la Cellule des Cadres, Co-Responsable de la Commission de Collecte de Fonds et Responsable du Département de Rufisque, a rendu le tablier. C'est dire donc, encore une fois, c'est une grosse pointure qui lâche "Mara". 

Abdourahmane Diouf a annoncé sa décision à Idrissa Seck dimanche 21 avril. "Nos riches échanges ont été empreints d’humanisme, de générosité, de convivialité, d’amitié et …d’émotion. Je lui ai communiqué ma décision. Il l’a comprise. J’ai sollicité ses prières. Il me les a formulées", écrit-il dans un communiqué envoyé à la presse.

Abdourahmane Diouf

Certes Diouf précise qu'il quitte Rewmi sans "rancune ! Ni rancœur ! Ni amertume ! Et sans arrière-pensée aucune !". Mais on peut s'interroger si cette décision ne fait pas suite à une divergence de cap entre les deux hommes.

On se rappelle que quelques jours après l'officialisation de la victoire de Macky Sall par le conseil constitutionnel, alors que la la coalition Idy2019 continuait de rejeter les résultats, Abdourahmane Diouf avait fait une sortie tonitruante sur un plateau de télévision.  La coalition du candidat Seck  "ne peut plus ne pas reconnaître cette élection", avait-il martelé, tout en demandant à Idrissa Seck de s’adresser aux Sénégalais qui s’interrogent sur son silence.

Cette démission d'Abdourahmane Diouf ouvre t-elle un nouveau cycle de démissions après celui qui a rythmé l'actualité du parti d'Idrissa Seck durant le premier mandant de Macky Sall? A surveiller...

Cheikh SARR, Afrique Connection

Ces lieutenants d'Idy avaient pris la porte sous Macky 1

Youssou Diagne

Pape Diouf

Oumar Guèye

Oumar Sarr

Ousmane Thiongane

Nafissatou Cissé

Wally Fall

Thierno Bocoum

A part ce dernier, qui a démissionné en 2017 (mais il est revenu soutenir le candidat Seck en tant qu'allié), tous les autres démissionnaires ont rejoint le pouvoir de Macky Sall quand ils n'étaient pas déjà dedans.

A noter aussi que des historiques qui ont fondé ce parti en 2006 avec Idy, il ne reste aujourd'hui plus que Déthié Fall. Jusqu'à quand? 

Afrique Connection

Top 10 + Populaires