covid-19

70 000 soldats: L'Afrique du Sud sort la grosse artillerie pour faire respecter le confinement

Afrique Connection | 23 / 04 / 2020 à 11:41

Plus de 70 000 soldats seront déployés en Afrique du Sud pour faire appliquer la mesure de confinement décidée pour tenter d'endiguer la pandémie du coronavirus.

L'annonce a été faite par le président Cyril Ramaphosa au moment où l'Afrique du Sud enregistre 3 465 cas confirmés et 58 décès du coronavirus.

L'Afrique du Sud est le deuxième pays africain qui enregistre le plus grand nombre de cas après l'Égypte.

L'Afrique du Sud a mis en place des restrictions strictes en matière de confinement en cette période de crise sanitaire.

Mais les forces de sécurité ont du mal à les faire respecter.

Depuis le 27 mars, seuls les prestataires de services essentiels, tels que les travailleurs de la santé, du commerce de détail, de services financiers, les journalistes sont autorisés à continuer à travailler.

Les entreprises qui fournissent des services essentiels ont demandé au gouvernement un permis spécial qui permet à leur personnel de sortir.

Les restrictions incluent l'interdiction de faire du jogging à l'extérieur, de vendre de l'alcool ou des cigarettes, de promener les chiens, de quitter la maison sauf pour les voyages essentiels et la prison...

Après l'interdiction de la vente d'alcool, il y a eu une vague de pillage des magasins d'alcool.

Certains policiers auraient été impliqués dans la vente illégale d'alcool.

Début avril, des policiers ont été arrêtés pour avoir acheté de l'alcool et escorté des camionnettes remplies d'alcool.

Malgré les mesures strictes du confinement en Afrique du Sud, les chiffres de nouveaux cas confirmés sont en hausse.

Dans une lettre adressée au Parlement mardi, le président Ramaphosa a déclaré qu'il avait décidé de déployer 73 180 soldats supplémentaires pour faire respecter le confinement.

Les restrictions liées au confinement sont en vigueur jusqu'au jeudi 30 avril. bbc

 

Afrique Connection TV