Yvelines : 85 000 € pour développer des projets en Afrique

Afrique Connection | 23 / 05 / 2018 à 11:41

Le groupement d’intérêt public « Yvelines coopération internationale et développement » a signé trois conventions de prêt d’honneur à destination d’entreprises des Yvelines souhaitant développer des projets économiques sur le continent africain.

Des prêts en faveur de l’Afrique. Le groupement d’intérêt public « Yvelines coopération internationale et développement » (YCID) a signé récemment trois conventions de prêt d’honneur (sans intérêt) avec des entrepreneurs yvelinois de la diaspora africaine, pour un montant cumulé de 85 000 €. Ces premières aides visent à encourager le développement économique d’entreprises yvelinoises en Afrique. Le fonds de prêt d’honneur, financé par YCID, est géré par l’association AFACE, spécialiste de l’accompagnement et du financement des entreprises dans les Yvelines.

Ces initiatives verront le jour au Cameroun et au Sénégal, dans trois domaines différents : la location d’engins de chantier à vocation agricole, une mutuelle à souscrire par la diaspora pour couvrir les frais de santé des familles restées au pays et une société de transport et distribution de poisson frais. « Dès qu’on investit un euro en Afrique, c’est comme si on en mettait dix », affirme Laurent Richard (LR), conseiller départemental, présent lors de la signature au conseil départemental, à Versailles.

D’ici trois ans, ces initiatives devraient créer soixante emplois dans ces deux pays et six dans les Yvelines. « Le développement ne peut se faire sans infrastructure. C’est une initiative magnifique, j’espère que ce partenariat va perdurer », s’enthousiasme Alain Ngalani, à l’origine du projet agricole « Mechanization as a service ». « Nous souhaitons avoir des techniques et des engins modernes pour aider nos agriculteurs et ainsi augmenter la productivité ».

La société Diaspora santé, composée d’une équipe de quatre Yvelinois et implantée à Sartrouville, a reçu un prêt d’honneur de 30 000 €. « J’ai vu beaucoup de situations tristes dans nos hôpitaux. Le projet Diaspora est une histoire de cœur et humaine. Il y aura une santé de bonne qualité à moindre coût. 2 % de la population africaine dispose d’une couverture santé. Grâce à ce projet, on devrait passer à 21 % », a annoncé Mama Mfomegnam, fondateur de Diaspora Santé. Leparisien

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV