PASSATION DE POUVOIR ENTRE KABILA ET Tshisekedi

LA RDC S’APPRÊTE A VIVRE UN MOMENT HISTORIQUE DANS SA TUMULTUEUSE EXISTENCE

Afrique Connection | 24 / 01 / 2019 à 11:51

C'est un moment historique que les Congolais vont vivre de près ou de loin ce jeudi. Le sortant Kabila va passer le témoin à son successeur Tshisekedi, pour la première alternance poltique de l'histoire ce pays plutôt habitué à des transmissions violentes et saguinaires du pouvoir.

C'est un moment pour lequel le père, Tshisekedi, opposant historique de la RDC, s'est battu durant des décennies, jusqu'à sa mort à Bruxelles il y a plus d'un an. Ce jeudi, comme un symbole, c'est le fils, Félix Tshisekedi, qui deviendra officiellement le cinquième président de son pays.

Il va prêter serment aux alentours de 13h00 (12H00 GMT), au palais de la Nation, siège de l'actuelle présidence au bord du fleuve Congo, où l'indépendance avait été proclamée le 30 juin 1960.

Le nouveau président, "Fatshi" pour ses proches, va prendre le relais du chef de l'État sortant, Joseph Kabila Kabange, 47 ans, dont 18 à la tête du plus vaste pays d'Afrique sub-saharienne.

Les deux hommes entreront dans l'histoire comme les acteurs de la première transition sans violence ni effusion de sang de l'histoire congolaise. Une histoire marquée par deux coups d'État (1965 et 1997), les deux assassinats des dirigeants Patrice Lumumba en 1961 et Laurent-Désiré Kabila en 2001, et deux guerres qui ont ravagé l'Est du pays entre 1996 et 2003.

Afrique Connection, avec afp

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV