Présidentielle sénégalaise du 24 février

Paris: Panique dans la majorité à l'approche de la fermeture du vote: "ça sent pas bon"

Afrique Connection | 24 / 02 / 2019 à 06:06

À mesure que la fermeture des bureaux de vote approche, les visages sont de plus en plus tendus chez certains responsables de la majorité sortante.

Certains ont même du mal à dissimuler leur inquiétude et n'hésitent pas de confier en off leur ressenti: "Ça sent pas bon." L'optimisme béat qui a toujours prévalu a soudain disparu. Le moral est carrément dans les chaussettes. "Même si on gagne à Paris ce sera vraiment serré", s'inquiète un autre responsable.

La forte mobilisation des jeunes est l'un des facteurs qui sème la panique chez eux. Cette frange d'électeurs est en effet considérée comme défavorable au candidat de Benno Bokk Yakaar. 

Certains commencent déjà à désigner le  coordonnateur Ameth Sarr et sa "garde rapprochée" comme les seuls responsables de ce "mauvais score" redouté.

Afrique Connection 

 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV