le grand coup de balai dans la diplomatie se précise

L'Ambassadeur du Sénégal à Paris, Bassirou Sène, prépare ses valises: son style manquera aux Apéristes, pas à l'opposition

Afrique Connection | 24 / 06 / 2019 à 03:50

À en croire Enquête, Bassirou Sène ne sera bientôt plus Ambassadeur du Sénégal à Paris.

Au nom de l'esprit de rotation de rigueur dans la diplomatie, il est appelé à céder son fauteuil. Son départ acté, il préparerait donc ses valises. 

Qui sera le prochain locataire de l'avenue Robert Shumann (bureaux) et de la rue Vineuse (résidence)?

« Jusqu’ici le nom de son remplaçant n’est pas encore connu. Tout ce que l’on sait, c’est que le poste est sérieusement convoité et que les manœuvres sont en cours", renseigne notre confrère.

Mais M.Sène n'est pas le seul à devoir céder son fauteuil, comme attendu depuis la réélection de Macky Sall en février.

Car la source précise que des mouvements sont également annoncés dans les représentations diplomatiques en Espagne, Italie, Angleterre, à Washington…

Ce processus est d'ailleurs déjà enclenché avec la nomination il y a quelques jours de Souleymane Jules Diop à la tête de la Délégation sénégalaise à l'Unesco. 

Mais à Paris, une chose est sûre: Bassirou Sène va manquer à certains Sénégalais à cause de son style bien particulier, symbolisé par son esprit et sa  politique de proximité avec ses concitoyens: toujours souriant, rigolant publiquement avec des gens, taquinant d'autres, esquissant même des pas de danse dans certaines circonstances...

Il va surtout manquer aux militants de l'Apr France: c'est un secret de polichinelle que cet Ambassadeur est très partisan. Même s'il ne s'affiche pas pas dans les meetings et reunions du parti présidentiel, Bassirou Sène milite intelligemment pour la bonne marche de l'équipe de Macky Sall. En participant notamment à la résolution de crises entre des responsables.

L'opposition et la société civile ont d'ailleurs régulièrement dénoncé cet esprit partisan de Bassirou Sène. Il ne manquera sûrement pas à ces derniers.

En 2017, cet esprit partisan qu'il s'efforçait tant bien que mal de dissimuler, avait éclaté au grand jour. Alors que des échauffourées avaient lieu dans sa résidence entre des Apéristes et l'opposition venue perturber une réunion de Macky Sall, Afrique Connection avait pris L'Ambassadeur en flagrant délit de militantisme.

Au député-maire Farba Ngom qui  invitait ses camarades à vider les lieux et rentrer chez eux,  le maître des lieux, Bassirou Sène, n'était pas de cet avis. Par deux fois, il interpelle Farba Ngom et lance un appel aux militants de reprendre leur place dans la salle. « Si vous ne prenez pas la réunion, ils (les opposants » vont dire qu'ils ont gagné. » La réunion reprendra effectivement son cours. Chez ses amis de l'Apr, l'ambassadeur va laisser un grand vide.

Afrique Connection 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV