Kassé sanctionné pour avoir ramé contre-courant du frère du Président

AU SÉNÉGAL, TOUCHE PAS À MON FRÈRE !

Afrique Connection | 24 / 06 / 2019 à 01:42

Touche pas à mon frère! À la lumière de la cacophonie qui règne au palais- gouvernement depuis les révélations de la BBC et qui a abouti au limogeage d'El Hadj Kassé, ce slogan, que l'on pourrait désormais coller à Macky Sall, vient officiellement suppléer le légendaire "Touche pas à mon fils" jadis incarné par Abdoulaye Wade alors au sommet de sa puissance.

Les Sénégalais attendent depuis plusieurs semaines que Macky Sall vire son frère Aliou de la Caisse des dépôts suite aux révélations de BBC sur sa supposée corruption dans les contrats pétroliers. Finalement, c'est celui qui a osé mettre à nu le mensonge d'Aliou Sall qui a pris la porte. Ou le premier à être sacrifié, au cas où Aliou Sall démissionne prochainement.

À en croire notre confrère L'Observateur, le ministre chargé de communication du palais, El Hadj Kassé a été déchargé de sa fonction de ministre- conseiller chargé de la communication du palais. Il serait désormais en charge de la culture.

été viré par Macky Sall. 

Cette décision fait suite à sa sortie sur Tv5, la semaine dernière où il déclarait que Aliou Sall a bien reçu la somme de 250 000 dollars (146 millions Fcfa) de Timis Corporation. Ramant ainsi à contre-courant du maire de Guediawaye qui soutient n'avoir pas reçu le virement dont a fait état la BBC.

Au sommet de l'Etat du Sénégal, le concept du "touche pas à mon frère" vient ainsi officiellement remplacer celui de  "touche pas à mon fils". Ironie de l'histoire, c'est Macky Sall, alors Président de l'assemblée nationale, qui fut victime du concept aujourd'hui révolu (mais il continue de prospérer au Pds) et théorisé par Abdoulaye Wade. C'était il y a onze ans, quand il osa convoquer Karim Wade pour s'expliquer devant les députés sur les comptes de l'Anoci. Drôles de démocrates. 

Bref, Macky Sall a donc préféré sanctionner son ami de longue date devenu gênant pour son frère. Vous avez dit la patrie avant le parti? Avec cette décision de Macky Sall, il semble incontestable aujourd'hui que ce soit plutôt la famille avant la patrie (et le parti).

Thierno Diallo,  Afrique Connection 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV