Présidentielle: plus de 3,5 millions de togolais aux urnes aujourd'hui pour départager 5 candidats

Afrique Connection | 25 / 04 / 2015 à 08:16

3.509.258 électeurs sont appelés à aller aux urnes samedi au Togo pour l’élection présidentielle. Ils sont répartis dans 8.994 bureaux de vote, installés sur l’ensemble du pays. Les bureaux seront ouverts à 7H pour fermer à 16H GMT.

Les éléments des forces armées, appelés à assurer la sécurité le jour du scrutin, ont voté par "anticipation" mercredi dernier dans le calme. Quelque 7.800 policiers, gendarmes et gardiens de la paix de la la "Force Sécurité Élection Présidentielle 2015" (FOSEP 2015) sont déployés sur le terrain.

Placée sous la supervision de la Céni et le commandement opérationnel du ministère de la sécurité", la FOSEP/2015 assure la sécurité du processus électoral sur toute l’étendue du territoire national. Elle prend toutes les mesures nécessaires pour maintenir l’ordre public avant, pendant et après les opérations de vote.

Au total cinq candidats dont le président sortant Faure Gnassingbé (né le 6 juin 1966) — en route pour un troisième mandat de 5 ans — et le chef de file de l’opposition Jean Pierre Fabre (2 juin 1952).

Les trois autres candidats sont : Komandega Gerry Taama (né le 2 Février 1975) du Nouvel Engagement Togolais (NET, opposition), Me Mouhamed Tchassona Traoré (né le 31 décembre 1960) du Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement (MCD, opposition) et Aimé Tchabouré Gogué (né en 1947) de l’Alliance des Démocrates pour le Développement intégral (ADDI, opposition).

La campagne électorale qui a démarré le 10 avril, s’est achevée jeudi à minuit. Aucun incident majeur n’a été signalé. La campagne s’est déroulée dans une ambiance bon enfant, les candidats ayant sillonné librement les localités de leur choix.

Sur le terrain, certains partisans de différents candidats se sont même donnés des accolades, dans des caravanes concurrentes. Le gouvernement s’est dit "satisfait" du "bon déroulement" de la campagne électorale, a indiqué ce vendredi le ministre de l’administration territoriale Gilbert Bawara.

"Ce n’est pas seulement l’œuvre du gouvernement, mais c’est quelque chose qui doit être mis au mérite aussi bien des candidats, que du peuple togolais. C’est un sentiment de satisfaction pour le gouvernement", a souligné M.Bawara devant des journalistes.

Des milliers d’observateurs nationaux et internationaux (UA, Cédéao, OIF etc…) sont déployés sur le terrain depuis quelques jours.

Samedi soir, il est prévu une +nuit électorale+, une émission spéciale conçue par la télévision nationale (TVT).

"Nous attendons une cinquantaine d’invités de toutes les catégories socio-professionnelles, surtout du monde politique et des médias", a indiqué Franck Missité, le présentateur de cette émission.

Précisons que les frontières terrestres sont fermées ce vendredi à 21 HGMT pour des raisons de sécurité, dans le cadre de la présidentielle de samedi, et ne seront ré-ouvertes que le dimanche à 6 heures, selon un communiqué conjoint des ministres de l’administration territoriale et de la sécurité.

Agence Savoir Neuws

Top 10 + Populaires