alerte

Coronavirus : l'étau se resserre en France avec un nouveau décès...toutes les dernières infos

Afrique Connection | 26 / 02 / 2020 à 10:19

Une homme de 60 ans est décédé dans la nuit de mardi à mercredi. Le Covid-19 continue ce mercredi à s’étendre à travers le monde qui, selon un expert de l’Organisation mondiale de la santé, «n’est tout simplement pas prêt à y faire face».

Un total de 17 cas en France.

Le nombre de personnes identifiées comme ayant ou ayant eu le Covid-19, y compris en prenant en compte les personnes décédées, est dorénavant de 17 en France. Cinq l'ont été depuis mardi.

Deuxième décès en France.

La mort d'un homme de 60 ans, la nuit dernière à Paris, porte à deux le nombre de personnes à mourir du Covid-19 en France. La première était un touriste chinois, octogénaire, décédé le 14 février.

Un nouveau mort en France.

Trois nouveaux cas confirmés de coronavirus sont annoncés ce mercredi matin par Jérôme Salomon, directeur général de la Santé. Mais l'un des malades a succombé : il s'agit d'un Français de 60 ans, admis en urgence hier à la Pitié-Salpêtrière, à Paris, et décédé dans la nuit. Les deux autres malades sont des Français également : un homme de 55 ans pris en charge à Amiens (Somme) « dans un état grave » -il est en réanimation- et un autre homme de 36 ans à Strasbourg (Bas-Rhin). Ce dernier malade, de retour de Lombardie, en Italie, « ne présente pas de signe de gravité ».

Un touriste chinois décédé dans un hôtel de Beaune, 65 clients et personnels confinés.

Un touriste chinois est décédé dans l'hôtel Ibis du centre de Beaune (Côte-d'Or). La cause de de décès n'est pas déterminée à ce stade, mais par précaution, et sur avis de l'ARS (Agence régionale de santé), des mesures de confinement ont été décidées pour les 65 clients et personnels de l'établissement, qui sont en train de subir des tests.

Royal juge « incohérente » la venue des supporteurs de la Juventus à Lyon.

Ségolène Royal estime ce mercredi que l'autorisation donnée aux supporteurs de la Juventus de faire le déplacement à Lyon « paraît incohérente » et que « l'opinion ne comprend pas » cette décision en pleine crise du coronavirus. Cet avis n'est pas partagé par l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin : « Turin n'est pas directement concernée. Ces mouvements de panique seraient extrêmement dangereux [...] Si on créé une psychose dans le pays, on va aggraver la situation ».

Aux Philippines, un mercredi sans contact.

Les catholiques philippins ont fait une petite entorse à la tradition lors du Mercredi des Cendres, pour limiter les contacts et les risques de propagation du nouveau coronavirus. Les autorités ecclésiastiques du très catholique archipel ont exhorté les prêtres à adapter légèrement le rite.

Quatre des cinq lycéens de Courbevoie négatifs aux tests.

Sur les cinq lycéens de Courbevoie (Hauts-de-Seine) testés à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, déjà quatre sont négatifs « et vont pouvoir rentrer chez eux », indique ce mercredi matin sur France Inter Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale. Les résultats concernant le cinquième élève ne sont pas encore connus. Ces lycéens faisaient partie d'un groupe parti passer une partie des vacances de février en Italie. « Ce sont mesures de précautions naturelles qui ont été prises », indique le ministre de l'Education, qui suit l'évolution de la situation « au jour le jour, avec le ministère de la Santé ».

 

Afrique Connection TV