Hommage à Dansokho

Amadou Ciré Sall se souvient: "le soir où Amath Dansoko a déclaré aux côtés d'Abdoulaye Wade, au foyer Saint-Just à Paris, la fin du régime de Abdou Diouf."

Afrique Connection | 26 / 08 / 2019 à 08:22

La première alternance politique au Sénégal, intervenue en 2000 avec la victoire de Wade sur Diouf, restera à jamais gravée dans les annales du pays. Cette alternance, Hamath Dansokho, aux côtés de ses amis du pole de gauche a joué un grand rôle dans sa survenance. Les premiers jalons de cette alternance ont été posés à Paris où le chef du Pds, Abdoulaye Wade, qui ne croyait quasiment plus en un destin présidentiel après 25 ans de lutte dans l'opposition, séjournait depuis de longs mois.

Alors, pour réaliser le rêve de tout un peuple, les leaders du pole de gauche, Amath Dansokho (PIT), Landing Savané (Aj/Pads) et Abdoulaye Bathily (Ld/Mpt) ont décidé de s'abstenir de présenter leur candidature. Ils ont décidé de promouvoir la candidature unique de l'opposition, qui sera portée par le libéral Abdoulaye Wade qui, à leurs yeux, était le mieux placé. 

Résultat de recherche d'images pour "amadou ciré sall"Amadou Ciré Sall

Pour cela, ils se sont déplacés à Paris pour lui faire proposition, et de le convaincre à l'accepter.
Amadou Ciré Sall, ancien Secrétaire général du Pds en France, qui était l'homme à tout faire d'Abdoulaye Wade dans le pays de Marianne, est témoin direct de cette page de l'histoire politique sénégalaise. C'est lui notamment qui avait piloté la légendaire manifestation de l'opposition devant le Palais Bourbon (Assemblée nationale française) et les rencontres de ces leaders dans les foyers parisiens.

"C'est pourquoi j'ai mal vécu la fin du compagnonnage Wade, Dansokho et Abdoulaye Bathily"

19 ans plus tard, l'ancien député se souvient:

"Je me souviens encore en 1999 quand Dansoko, Abdoulaye Bathily et Landing Savané ont débarqué à Paris pour proposer à Abdoulaye Wade d'être leur candidat aux élections présidentielles de 2000.
Je me souviens encore quand le Secrétaire du PDS m'a demandé d'organiser une manifestation contre Abdou Diouf devant l'assemblée nationale française où toute l'opposition sénégalaise était conviée.
Après la manifestation la fédération du PDS en France a invité tous les leaders de l'opposition sénégalaise à une réunion au foyer Saint-Just, Paris 17e arrondissement. Ce soir-là Hamath Dansoko a pris la parole pour déclarer la fin du régime de Abdou Diouf.

A lire également: QUE DEVIENT CET HOMME? (Afrique Connection)

Hamath Dansoko fut un acteur principal de l'alternance en 2000. C'est pourquoi j'ai mal vécu la fin du compagnonnage Wade, Dansokho et Abdoulaye Bathily.
Le Sénégal vient de perdre un de ses plus illustres fils ,un homme de conviction, un citoyen respectueux des droits humains, un patriote,loyal et engagé à l'endroit du Président Macky Sall."

Décédé vendredi 23 août à Dakar, Hamath Dansokho a été inhumé dimanche à Saint-Louis, plutôt qu'à Kédougou sa ville natale,  conformément à sa volonté. 
Afrique Connection

Top 10 + Populaires