Giggs redonne le sourire à Manchester United

Afrique Connection | 27 / 04 / 2014 à 12:52

giggs.jpg

Ryan Giggs, au bord du terrain le jour de son premier match à la tête de Manchester United - AFP

Grâce à deux doublés de Rooney et de Mata, Manchester United s'est imposé 4-0 face à Norwich. Ryan Giggs a réussi sa première à la tête des Red Devils.

Ryan Giggs n'a pas manqué ses débuts. Attendu, le Mancunien a remporté ce samedi une première victoire sur le banc contre Norwich, à Old Trafford (4-0). Nommé technicien par intérim ce mardi, Giggs a notamment effectué un coaching pour le moins payant. Rentré à la place de Welbeck à la 60e, Juan Mata, laissé sur le banc au coup d'envoi, a ainsi attendu moins de trois minutes avant d'inscrire son premier but, du plat du pied, sur un centre de Valencia (3-0, 64e). Avant d'alourdir le score en s'offrant un doublé de la tête dix minutes plus tard (4-0, 73e). Avec les deux autres buts signés Rooney (41e, 48e), Ryan Giggs a fait chanter Old Trafford pour sa première. Norwich, par contre, devra se battre jusqu'au bout pour le maintien.

Leur club n'est plus en course pour jouer la Ligue des champions depuis leur défaite à Everton une semaine plus tôt (2-0), mais les supporters des Red Devils avaient à cœur d'assister à la première de l'une des plus grandes légendes du club sur le banc. Au coup d'envoi, Ryan Giggs avait notamment effectué un certain nombre de changements depuis la dernière rencontre deDavid Moyes, limogé mardi. Avec le retour de Vidic, Ferdinand et Evra en défense, il avait également décidé de remplacer Fletcher par Cleverley au milieu, ou encore de titulariser Welbeck et Valencia, au dépens de Nani et Juan Mata. Côté schéma, il avait opté pour un 4-4-2. 

L'entrée décisive de Juan Mata

C'est finalement au cours de la seconde période que son coaching s'est montré décisif, avec cette entrée de l'Espagnol Mata, venu donner un large avantage aux Mancuniens. Son activité au milieu du terrain aurait même pu coûter encore plus cher aux Canaris de Norwich si Chicharito avait conclu sa dernière occasion dans les arrêts de jeu. Globalement, cette première de Giggs est une réussite. Avec cette belle victoire, les Red Devils ont redonné le sourire à leur public en affichant un allant qui leur avait manqué ces dernières semaines. La légende de Man U, qui a fait ses débuts sous ce maillot en mars 1991, avait aussi demandé à ses joueurs de retrouver du plaisir sur la pelouse. C'est ce qu'ils ont fait, au cours d'une seconde période où ils ont déroulé.

Ryan Giggs, au bord du terrain avant son premier match à la tête de Manchester United
 

L'ensemble de la rencontre n'a pas été si flamboyant. Mieux entrés dans le match face à une faible équipe de Norwich à la lutte pour le maintien (et qui n'a plus qu'un point d'avance sur le premier relégable), les Mancuniens ont pris l'avantage d'entrée au niveau de la possession. Mais, pas assez précis et appliqués dans les derniers gestes, ils ont mis longtemps avant de prendre l'avantage, malgré la bonne activité de Kagawa ou Valencia. Après avoir gaspillé un très grand nombre de ballons en se rapprochant du but de Ruddy, c'est finalement Rooney qui a ouvert le score sur un penalty (discutable) à la 41e, avant de libérer les chants des supporters en s'offrant un doublé sur une belle frappe enroulée, au retour des vestiaires (48e). Giggs a forcément apprécié.

eurosport.fr 

Afrique Connection TV