rdc

"Pas d'autorisation" d'atterrissage à Goma, tournée reportée: imbroglio autour de la tournée de Moise Katumbi en RDC six jours après son retour d'exil

Afrique Connection | 27 / 05 / 2019 à 07:17

L'opposant Moïse Katumbi attendait toujours dimanche en Afrique du Sud l'autorisation de survol et d'atterrissage de son avion à Goma, ville de l'est de la République démocratique du Congo, où il comptait se rendre six jours après son retour. Attendu à Goma dimanche 26 mai, l'ancien gouverneur du Katanga et coordonnateur de Lamuka n’est finalement jamais arrivé. Selon son directeur de cabinet, l'autorisation d’atterrir à Goma n’a pas été donnée. La direction de l'aéronautique civile affirme le contraire.r d'exil, a-t-on appris de ses proches.

 

Une délégation avec à sa tête Pierre Lumbi, vice-président de la plate-forme Ensemble, était arrivée à Goma dans la nuit de samedi à dimanche. Cette équipe avait été dépêchée pour préparer le début de la tournée prévue par Moïse Katumbi à travers le pays.

Mais le rendez-vous n’a pas été tenu. Dimanche, dans un tweet, Olivier Kamitatu, directeur de cabinet du coordonnateur de Lamuka, indiquait : « Faute d’autorisation, il ne peut arriver aujourd’hui. Il annoncera prochainement son programme ».

De son côté, la direction de l’aéronautique civile affirmait, elle, avoir autorisé l’avion à atterrir à Goma avec « obligation de respecter les informations déclarées lors de la demande initiale ».

Mais selon des proches de l’ex-gouverneur du Katanga, l’autorisation n’a été accordée que pour se poser à Lubumbashi. Le jet de l’opposant a d’ailleurs finalement atterri dans le chef-lieu du Haut-Katanga dimanche après-midi.

Selon une source proche de la présidence, la tournée dans le pays de Moïse Katumbi devrait avoir lieu après les obsèques, cette semaine, d’Étienne Tshisekedi. Moïse Katumbi a prévu d’y assister en personne. Avec RFI

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV