France

Coups de feu devant la mosquée de Brest : l'imam Rachid Eljay blessé par balle

Afrique Connection | 27 / 06 / 2019 à 08:52

Deux personnes ont été blessées par balle ce jeudi devant une mosquée de Brest (Finistère). L'imam de la mosquée fait partie des deux blessés. L'agresseur présumé a été retrouvé mort à côté de sa voiture. L'hypothèse du suicide est privilégiée. Les enquêteurs cherchent désormais à connaître ses motivations.

Un homme était en fuite à bord d'une en voiture, une Clio grise retrouvée peu après par les forces de l'ordre, fermée mais vide.  Selon nos informations, le tireur présumé a été retrouvé mort, une balle dans la tête, à côté du véhicule recherché.  L'hypothèse du suicide est privilégiée.

Les balles seraient de calibre 9 mm. La police judiciaire a été saisie de l'enquête.  L'imam "a recu quatre balles,  deux dans l'abdomen, deux dans les jambes. Le fidèle a reçu deux balles dans  les jambes. Ils sont pris en charge et leurs jours ne sont pas en danger",  selon le CFCM.

La sécurité des lieux de culte renforcée

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a demandé aux préfets le renforcement de la sécurité des lieux de culte.  "Nos services sont mobilisés pour interpeller l'auteur des coups de feu qui ont blessé 2 personnes, devant la mosquée de Pontanézen", avait-il écrit sur Twitter.

Des écrits retrouvés

"La situation est en cours d'évaluation par la section antiterroriste du parquet de Paris qui est en relation avec le parquet de Brest", a fait savoir le parquet de Paris. 

Quelles sont les motivations du tireur présumé ? C'est ce que les enquêteurs cherchent désormais à comprendre tout comme son profil psychologique. Ils ont rapidement mis la main sur des mails dans lesquels cet homme disait vouloir s'en prendre à l'imam. Ici 

Top 10 + Populaires