RDC: La descente aux enfers continue pour Koffi Olomidé

Afrique Connection | 27 / 07 / 2016 à 12:46

koffi2.jpg

La fin de carrière de Koffi Olomidé est teintée en noir

Récidiviste, la star congolaise de la musique est loin de sortir de l'auberge.

Et soudain, le monde se déroba sous les pieds de Koffi Olomidé. La star congolaise n'arrête plus de chuter de son piédestral. Depuis une semainne, les mauvaises nouvelles s'enchaînent pour lui à une vitesse vertigineuse. Après avoir confondu une de ses danseuses à un ballon de foot dans un aéroport kényen, être arrêté par la police de ce pays où il venait de débarquer pour un spectacle grandiose avant d'en être expulsé, voir ses concerts dans les autres pays annulés, maintenant c'est la prison de son propre pays, où il est adulé, qui l'accueille. 

Il devrait être présenté devant un tribunal dans les prochains jours.Vous avez dit une descente aux enfers? Il encourt jusqu'à huit mois de prison.

En effet, suite à une plainte déposée par un député pour, dit-il, réhabilité la danseuse "shoutée" par le chanteur, Koffi Olomidé a été cuilli à son domicile par les limiers, mardi matin à Kinshasa. Il sera inculpé dans la foulée entre autres pour "coups et blessures volontaires, trouble à l'ordre public".

Depuis hier, la star de la roumba dort à la prison centrale Makala. Il devrait être présenté devant un tribunal dans les prochains jours.Vous avez dit une descente aux enfers? Il encourt jusqu'à huit mois de prison.

Mais il faut rappeler que Koffi Olomidé n'est pas à son ballon d'essai. En août 2012 déjà, il avait été condamné dans son pays à trois mois de prison avec sursis pour... "coups et blessures volontaires". C'était déjà contre un membre de son groupe, son producteur en l'occurrence.

Afrique Connection

Afrique Connection TV