sur la route de la présidentielle sénégalaise

La DSE-France rend hommage aux mouvements de soutien et les exhorte à poursuivre le combat jusqu’à la victoire finale. (Lassana KOITA)

Afrique Connection | 27 / 12 / 2018 à 11:59

Le 26 décembre 2018 marque la date officielle de fin des parrainages citoyens, relatifs à l’élection présidentielle du 24 février 2019. Ce mécanisme démocratique a permis de rationaliser les candidatures afin de filtrer les fantaisistes.

 

En France, aux termes du processus, une cinquantaine de mouvement ont apporté leur soutien et leur sympathie au Président Macky SALL pour sa réélection. Dans ce cadre, leurs contributions ont été significatives dans la consolidation des parrainages de la DSE-France. Cette belle performance résulte du fruit de leur travail quotidien, en dépit des contraintes certaines du terrain.

A cet effet, nous rendons un vibrant hommage aux responsables de mouvement qui ont eu l’amabilité de nous accorder leur confiance en acceptant notre collaboration. En même temps, nous réaffirmons notre ouverture à l’endroit de tous les compatriotes qui le souhaitent pour atteindre cet objectif commun.

Grâce à la synergie des efforts, une dynamique nouvelle est impulsée « sous la coupole » de la Mouvance Présidentielle, composée de la DSE-France, de Benno Bokk Yakaar et des mouvements de soutien. A ce jour, une étape importante est franchie, celle qui a contribué à satisfaire, sans aucun doute avec brio, les conditions de recevabilité des candidatures. Nous nous en félicitons !

Par ailleurs, avant le jour du vote, notons que d’autres défis majeurs restent encore devant nous ; notamment, le processus de retrait des cartes d’électeur, la mise en place des comités électoraux, l’organisation et la réalisation de la campagne électorale.

C’est pourquoi, nous exhortons à nouveau les responsables de mouvement ainsi que d’autres personnes ressources, déployant de la sympathie pour notre candidat, de poursuivre le combat, la main dans la main comme un seul homme, afin de relever ensemble le défi de la victoire.

Chers compatriotes, chers responsables de mouvements, avec la vision du Président Macky SALL, pour un Sénégal Emergent à l’horizon 2035, notre pays arrive à la croisée des chemins, ouvrant ainsi une ère nouvelle caractérisée par une économie compétitive au regard des projets structurants, une société solidaire et un Etat de droit. Les retombées du PSE, adossées à celles des programmes spéciaux, tels que le PUDC ou le PUMA confèrent aujourd’hui un visage nouveau au Sénégal qui atténue les injustices sociales et les déséquilibres entre les territoires.

Ainsi, rappelons que le sous-secteur de l’agriculture a connu des transformations profondes ayant conduit à des résultats honorables. Par exemple, dans la filière rizicole, la capacité de production est passée de 436153 tonnes en 2013 à 1132794 tonnes en 2017, soit une hausse significative de plus de 160%, en cinq ans. A ce rythme, nous convergeons inéluctablement vers une autosuffisance en riz, objectif fixé par le Chef de l’Etat.

Au même moment, les capacités productives des autres secteurs stratégiques de l’économie, notamment les infrastructures, l’énergie, l’habitat, les T.I.C, les mines et le tourisme, ont également enregistré d’énormes records.

Voilà pourquoi, la performance macroéconomique de notre pays s’est nettement améliorée au cours de ces dernières années. Le taux de croissance du PIB a connu un véritable bond en avant, passant de moins de 2% en 2012 à près de 7% en 2017. A cela, s’ajoutent également la maîtrise de l’inflation et celle du déficit budgétaire.

Cette croissance, qui se veut inclusive, a permis de renforcer la protection sociale à travers les bourses de sécurité familiale, la CMU, la Carte de l’égalité des chances ou la gratuité de l’hémodialyse. Et en même temps, sur la scène internationale, elle a non seulement réaffirmé le leadership de notre Président ; mais aussi et surtout, a rehaussé l’indice de confiance du Sénégal auprès des partenaires techniques et financiers qui viennent d’adhérer largement aux projets de la deuxième phase du PSE (2019-2023).

Le bilan de notre Président est suffisamment reluisant et tangible. Voilà pourquoi, chers compatriotes, chers responsables de mouvement, autant de raisons valables pour poursuivre votre engagement, notre engagement aux côtés du Président Macky SALL afin d’assurer sa réélection ; et lui permettre de consolider la trajectoire du Sénégal sur la rampe de l’émergence.

En cette fin d’année 2018, je ne saurai clore cette tribune sans formuler mes vœux les meilleurs à toutes et à tous. Puisse Allah, Le Tout Puissant, nous accorder sa Grâce, sa Miséricorde, sa Clémence et ses Bienfaits dans nos familles, avec une victoire exaltante, pour un Sénégal prospère et de paix.

 

Vive le Sénégal !

Vive la République !

 

Lassana KOITA,

Vice Coordonnateur de la DSE-France,

Chargé des Mouvements de Soutien pour la réélection du Président Macky SALL

lassana.modibo@gmail.com

 

 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV