sur la route de la présidentielle sénégalaise

KHALIFA SALL, UN PRISONNIER DANS LA CELLULE D'UN FAISEUR DE ROI

Afrique Connection | 29 / 01 / 2019 à 08:16

Khalifa Sall est incontestablement le plus célèbre des prisonniers du Sénégal. Mais il a beau être privé de liberté, il n'en demeure pas moins que le maire révoqué et député radié est très courtisé à quelques jours de l'ouverture de la campagne présidentielle.

Celui dont la candidature a été recalé par le conseil constitutionnel a vu défilé lundi à la prison de Rebeuss trois des quatre candidats de l'opposition. Idrissa Seck, Madické Diagne et Ousmane Sonko. Ils étaient venus tour à tour sollciciter son soutien. Un soutien qui s'avérera très déterminant dans la bataille à distance que se livrera les quatre challengers du Président sortant Macky Sall. D'ailleurs, certains candidats rescapés, voulant son soutien à tous prix, n'ont pas hésité de lui promettre de le sortir de sa cellule une fois élu. Ce qui est très étonnant de la part d'opposants qui dénoncent régulièrement...une absence de séparation des pouvoirs dans le régime actuel. 

Dans la peau d'un faiseur de roi, qui va t-il soutenir? Idrissa Seck qui a promis de venir le sortir de Rebeuss s'il était élu? Madické Niang qui s'est engagé de "réparer l'injustice" dont il serait victime? Ousmane Sonko qui n'a pipé mot aux journalistes à sa sortie d'audience? Ou encore Issa Sall qui a aussi ses raisons d'y croire? La réponse ne saurait tarder car le 3 février c'est top départ pour trois semaines de campagne. 

Afrique Connection

Top 10 + Populaires