Italie: Depuis l’affaire Ousseynou Sy, des chauffeurs de bus hésitent de prendre des passagers noirs

Afrique Connection | 29 / 03 / 2019 à 10:07

Depuis l’affaire du Sénégalais Ousseynou Sy qui avait incendié un bus d’écoliers, les noirs vivent une terrible situation de stigmatisation synonyme de racisme en Italie.

Pour cause, la plupart des chauffeurs de transport en commun hésitent désormais à prendre des passagers noirs. Ou alors refusent carrément de s’arrêter dès qu’ils aperçoivent un noir devant les abribus. Joint par « Le Témoin », un Modou-Modou de Brescia se désole de cette situation : «Depuis l’affaire Ousseynou Sy, la plupart des chauffeurs d’autobus « brûlent» les arrêts dès qu’ils constatent la présence d’un passager de type noir. Ils craignent de nous prendre à bord comme s’ils se sont passé le mot d’ordre » déplore notre compatriote tout regrettant que les Italiens ne parviennent pas à faire la différence entre un Malien, Ivoirien, Nigérians, Sénégalais, Gambiens, Noir-américain etc. « Pour eux, un néré est un négre pyromane, nous sommes tous des Ousseynou Sy » constate-t-il amèrement. Pour la triste histoire, rappelons qu’Ousseynou Sy, un Italien d’origine sénégalaise, a été arrêté en Italie pour tentative de meurtre et enlèvement. IGFM

 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV