france

Fraudeurs, attention la Sécu veut transformer ses agents en détecteurs de mensonges

Afrique Connection | 29 / 07 / 2019 à 08:07

Alors que les fraudes à la Sécurité sociale pourraient coûter plusieurs milliards d’euros chaque année, l’organisme a lancé un appel d'offres pour une formation dans le domaine "des techniques d'audition".

C’est une idée originale lancée par la Sécurité sociale pour tenter de mettre fin à la fraude. Le 9 juillet dernier, l’Institut 4.10, centre de formation des personnels de l’organisme créé en 2016, a lancé un appel d’offres étonnant sur la plateforme des marchés publics, explique Le Parisien. Le quotidien a ainsi relevé un appel pour "conception et animation de formation dans le domaine des techniques d’audition et de détection du mensonge". Un module qui devra s’élever à "un maximum de 749.999 euros HT sur l’ensemble de sa durée, éventuelles reconductions comprises".

Le but est clair : former les agents de la Sécu à la détection de mensonges en les dotant d’outils efficaces pour mener "des entretiens et des auditions permettant de caractériser la fraude et l’intentionnalité des faits constatés". Des techniques qui doivent permettre aux agents de déceler le mensonge à chaque instant : "dans les dires verbaux, les écrits " mais également dans le décryptage du "langage non-verbal", précise l’appel d’offres.

Une formation déjà en test

L’idée de former les agents de la Sécu aux techniques permettant de déceler le mensonge n’est pas nouvelle, mais c’est la première fois qu’un tel appel d’offres est lancé. Si les personnes en charge du recouvrement sont déjà formées aux techniques d’ATES ou "auditions, techniques d’entretien spécialisé", il semble que la Sécurité sociale cherche à renforcer leurs compétences et à étendre ces formations à tous ses personnels : Assurance maladie, Caisses d’allocations familiales, Caisse de retraite et sa branche concernant les accidents du travail et les maladies professionnelles. Dans ce cadre, une formation en trois jours sur ce thème est déjà en test dans un de ses centres de Provence, rappelle Le Parisien.

Il faut dire que la lutte contre la fraude est devenue l’un des enjeux majeurs pour la Sécu. Les fraudes aux prestations sociales ont atteint 587 millions d’euros en 2017, selon un rapport de la Délégation nationale à la lutte contre la fraude (DNLF). Les fraudes réelles, elles, pourraient atteindre plusieurs milliards d'euros, rappelle Le Point. Les fraudes aux prestations familiales sont les plus importantes (295 millions d’euros), devant celles à l’assurance maladie (270 millions) et les prestations vieillesse, dont 13 millions d’euros sont détournés chaque année. Leparisien

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV