sur la route de la présidentielle sénégalaise

J-4 :LE CANDIDAT MACKY SALL BRANDIT LE SABRE CONTRE LES "ÉGOÏSTES" DE SON PARTI

Afrique Connection | 30 / 01 / 2019 à 09:40

A quatre jours de l'ouverture de la campagne pour la présidentielle du 24 févier, Macky Sall hausse le ton...contre les siens. Dans son discours lors de l'installation de son directoire de campagne, hier, le président- candidat a été très ferme vis à vis des « fractionnistes ».

Ainsi, il a banni tout comportement ou entreprise qui pourrait dérailler sa machine électorale de son « chemin de victoire ».

« Tous ceux qui ont réussi à monter leur comité électoral dans la collégialité, dans le cadre de la coalition Benno Bokk yakaar, sont à féliciter. Ceux qui ne l'ont pas encore fait ou qui ont mal commencé, ils ont le temps de se rattraper. Parce que je ne laisserai pas un responsable, quel qu'il soit, porter atteinte à notre combat et à l'avenir du Sénégal, sur la base de son égo ou de ses intérêts personnels.  Il est temps que les comités électoraux soient finalisés et que les messages très clairs soient portés », martèle président-candidat devant ses militants, et entourés des caciques de de sa coalition parmi lesquels la dernière arrivée, Aissata Tall Sall.

Avant de lancer cet avertissement: « On ne tolérera pas l'indiscipline, ni les actions fractionnistes qui vont nous divertir sur notre chemin de victoire. »

A lire également: J-5: Voici le calendrier de campagne du candidat Macky Sall

Puis de donner des directives sur la stratégie de campagne : 

« Pour la campagne, il faut arrêter les caravanes et privilégier le porte-à-porte et la proximité. À part la caravane du candidat et celle départementale, les comités électoraux doivent faire la proximité. Il faut abandonner vos 4X4 et faire le le porte-à-porte comme des soldats de la communication et il n'y aura pas photo pour la victoire. »

Amadou Mané, Afrique Connection

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV