Sur la route de la présidentielle sénégalaise

LE DILEMME DE L'OPPOSITION

Afrique Connection | 31 / 01 / 2019 à 08:35

Leur dilemme réside sur le fait que si Macky gagne il ne fera qu’un mandat et en 2024 le fauteuil sera libre, en revanche tout autre candidat aura le droit de faire deux mandats de cinq ansjusqu’en 2029.

 

 Résultat des courses en 2029, Issa Sall aura 75 ans, Madické 75 ans, Idrissa 70 ans, Khalifa Sall 73 ans,Sonko54 ans. Aucun candidat ou faiseur de rois empêché n’ose prendre le risque d’empêcher Macky de gagner cette élection.

Ne suivez pas mon regard.

Un véritable casse-tête pour l’opposition, soutenir Macky reste leur salut, car non seulement il a un bilan robuste, la confiance du monde rural , des chefs religieux, une Casamance désenclavée ( subvention de 50% des bateaux , la desserte Air Sénégal assurée , le pont de Farafégné, les bus DDD à tarif réduit à destination de Zig ) ,  un programme limpide dont le financement est assuré parce que son leadership et sa signature sont reconnus par les partenaires techniques et financiers , ce qui n’est pas le cas des candidats qui veulent sortir du FCFA, modifier l’hymne national ou renégocier les contrats miniers  avec toutes les indemnisations qui s’en suivront. .Tout ceci explique cette opération Gadaye  des Hommes politiques lucides qui savent que si cette occasion de servir le Sénégal  les échappe, ils risquent de mourir politiquement  pour avoir suivi un leader jusqu’à sa descente aux enfers.  Il y’a un dicton anglais qui dit que «  Time is the onlytheft you cannot vanish » (l’âge est le seul voleur qu’on ne peut éradiquer).

Habib Ndao

Pole Veille & Riposte

Benno bokk yakaar

Top 10 + Populaires