présidentielle sénégalaise de 2019

L'ancien candidat à la députation, Aboubacry Ba, et SENAF soutiennent la candidature du Président Macky Sall

Afrique Connection | 31 / 08 / 2018 à 06:04

Engagé dans la course pour sa propre réélection, le Président sénégalais, Macky SALL, vient d’engranger un nouveau soutien dans la diaspora sénégalaise en France. Il s'agit du mouvement du SENAF (Sénégal Alternatives/Afrique, société civile) présidé par Aboubacy BA, ancien candidat à la députation.

 

En 2016, il avait fait liste commune aux Législatives avec le maire de Thiès, Talla Sylla, en dirigeant leur liste dans le département ENCO (Europe du nord, du centre et de l'ouest). Mais pour la présidentielle de février prochain, Aboubacy Ba et le mouvement SENAF (….) qu'il préside ont décidé de soutenir le candidat Macky Sall. Ils battront donc campagne dans la diaspora pour le président sortant.

« Nous avons décidé de soutenir le Président Macky SALL et de travailler pour sa réélection dès le premier tour parce que son bilan est largement positif. Il a pris le Sénégal dans une situation chaotique sur les plans politique, institutionnel, économique. Il a réussi à redresser le pays, à le remettre sur les rails. Il a fait des changements structurels profonds. Il a aussi annoncé des projets sur plusieurs années qui permettent de voir vers où nous allons, c'est l'exemple du PSE. Je pense donc qu'à ce titre il mérite qu'on lui donne un second bail pour qu'il puisse continuer son oeuvre », justifie Aboubacry Ba à Afrique Connection.

Pour donner plus de corps à leur campagne, Aboubacry Ba et les siens, qui sont déjà en ordre de bataille, vont joindre leurs forces à d'autres mouvements politiques et de la société civile sénégalaise en France. C'est dans ce sens qu'ils se sont lancés depuis plusieurs semaines dans une dynamique d'alliances. Dans cette optique, Senaf est déjà en « collaboration étroite » avec le Mouvement pour l'émergence de la diaspora sénégalaise (MEDS) dirigé par Samba Thiam. Ce mouvement a été officelement lancé il y a quelques semaines à Trappes.

Des discussions sont également engagées avec d'autres organisations, assure Aboubacry Ba. Le but étant de mettre sur pieds très vite « un cadre unitaire de travail comme le souhaite le Président Macky SALL ».

Thierno DIALLO, Afrique Connection

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV