Zahabi Ould Sidi Mohamed

Ministre malien de la Réconciliation Nationale

Afrique Connection | 02 / 05 / 2014 à 10:41

Zahabi-Ould-Sidi-Mohamed-1.jpg

Zahabi Ould Sidi Mohamed, ministre malien de la Réconciliation nationale. PHOTO /FADEL SENNA

Le ministre de la réconciliation nationale, Zahabi Ould Sidi Mohamed, pense qu’il est plus que temps que l’ensemble des Maliens se donne la main pour la résolution définitive de la crise du nord, qu’il qualifie d’ailleurs d’épine. Selon lui, la crise du nord doit être mise au-dessus de nos querelles partisanes. Six (6) mois, c’est le délai qu’il se donne pour parvenir à un accord entre l’Etat malien et les groupes armés.

« Dans 6 mois, il faudra obligatoirement arriver à la signature d’un accord accepté par tout le monde »

«Quelqu’un qui amènera un autre projet, qui n’entre pas dans ce cadre, sera écarté. Il faut qu’on construise une paix durable, qui tienne compte de la stabilité régionale. Il faut éviter que la situation du Mali serve de précédent pour compromettre la stabilité d’autres pays de la région»

« Il est primordial de mettre la crise du nord au-dessus de nos querelles partisanes. Ce n’est pas une question de Président de la République. C’est l’affaire de tous les Maliens. Il faut qu’on se donne la main »

« ailleurs, dans d’autres pays, vous ne verrez jamais un parti évoquer la situation de séparation de son pays à  des fins politiques. En France, que ce soit la Gauche ou la Droite, ou même le Front National, tous les partis sont unis par rapport à la situation de la Corse. Au Sénégal, c’est la même chose par rapport à la Casamance»

« Dans les camps de réfugiés, que j’ai visités, tout le monde n’est pas d’accord avec les groupes armés. Certains réfugiés affirment même que ce sont ces groupes armés qui sont à la base de leurs problèmes »

Source: Le Matin (Mali)

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV