Vincent Sosthène Fouda

Candidat recalé à l’élection présidentielle de 2011, au Cameroun

Afrique Connection | 17 / 02 / 2014 à 10:32

 

A un journaliste de Cameroon-Info qui l’invitait à apporter des éclaircissements sur cv, sur lequel aurait menti, Vincent Sosthène Fouda, candidat recalé à la dernière élection présidentielle (2011) au Cameroun, a répondu ce qui suit, un brin agacé :

 « Pourquoi parle-t-on autant de mon cursus ? Les gens dont vous parlez sont incapables d’avoir un débat de fond sur les problèmes quotidiens des Camerounais. Qu’est-ce qu’ils proposent pour la construction du Cameroun ? Pour revenir à votre question initiale, je voulais vous dire que j’ai la chance aujourd’hui d’avoir un certain nombre de camarades qui sont à des postes de responsabilité. Pour le corps habillé, j’en ai qui sont au grade de colonel, je citerai entre autres, le lieutenant-colonel Beko-o Abondo Raymond qui est actuellement commandant de la garde présidentielle. Comme commissaires principaux, vous en avez une bagatelle, comme prêtres, vous en avez même qui sont évêques. Bon ! Est-ce qu’on fait sa vie sur la base de ses camarades de classe ? Quand vous allez en France, j’ai des camarades qui sont députés, cinq sont sénateurs. J’en ai même qui sont membres du gouvernement socialiste. » Ne vous inquiétez pas, on vous vérifiera sur place. 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV