Alain Jouret

Consul général de France à Dakar (Sénégal)

Afrique Connection | 18 / 02 / 2014 à 08:23

Les Sénégalais chasseurs de visa pour la France devront, à partir du 12 mars prochain, déposer leurs demandes ailleurs qu’au consulat de France, qui est saturé. C’est le Consul Général, Alain Jouret, en personne, qui l’a annoncé, dans un entretien accordé au journal sénégalais, L’Observateur.

« Les perspectives pour 2014, c’est dans le prolongement des deux ou trois dernières années, nous avons toujours essayé de progresser, d’améliorer justement le fonctionnement de ce service des visas. Mais nous sommes arrivés à un maximum, surtout pendant la période estivale. Entre fin juin et début novembre, nous avons de grandes difficultés pour accueillir au-delà de 350 personnes par jour. Donc, il a fallu trouver une solution, nous en avons discuté avec nos autorités à Paris et la solution, c’est d’externaliser une partie de cette procédure, c’est ce qu’on appelle l’externalisation de la constitution de la demande de visas. Donc, c’est un prestataire extérieur qui va recevoir désormais le dossier de demande de visas (…)  

Nous ne recevrons plus de public, nos capacités ne le permettent plus au-delà du chiffre actuel. Donc, en ce qui concerne les passeports ordinaires, ils iront désormais déposer auprès de ce prestataire qui s’appelle VFS, c’est une société sénégalaise qui s’est installée à Dakar-Plateau, et c’est ce prestataire qui recevra le public et qui acceptera les documents et qui nous les transmettra. Le prestataire n’étudie pas le dossier, ce n’est pas son rôle, il collecte simplement les dossiers, il aura comme tâche d’abord de donner des rendez-vous, et ensuite de prendre le dossier du demandeur et de nous le transmettre. Il recueillera ensuite de notre part le passeport avec ou sans vignette de visa et c’est lui qui le redonnera à l’usager. » Ouf ?

 

 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV