Coumba Dioukhané, Pierre de Gaétan Njikam Mouliom...ces "Africains" qui battent campagne dans l'ombre d'un Fillon en pleine tempête judiciaire

Afrique Connection | 01 / 03 / 2017 à 03:37

L'une est d'origine sénégalaise, l'autre vient du Cameroun. Coumba Dioukhané et Pierre de Gaétan Njikam Mouliom, respectivement adjoint-maire à Bordeaux et Evreux, battent campagne dans l'ombre d'un candidat affaibli par les affaires d'emplois présumés fictifs.

 

Sur la photo officielle de l'équipe de campagne de François Fillon, il faut avoir la loupe XXL pour appercevoir une silouhette noire ou beurre. Tout simplement parce qu'il n'en existe pas. La diversité ostensiblement brandie par un certain Sarkozy en 2007 est mise à mal. Dans la crue 2017, cette diversité est tout simplement réduite dans le plus grand anonymat par le candidat LR, François Fillon. Loin des expositions médiatiques auxquelles avaient eu droit en leur temps Rama Yade et Rachda Dati, cette fois c'est dans l'ombre du candidat de la doite et du cente qu'évoluent le peu de Français originaires d'Afrique ayant eu la chance d'être coptés dans l'équipe.

 

Résultat de recherche d'images pour "pierre gaetan njikam"Pierre De Gaétan Njikam Mouliom

 

Dans la "cellule Afrique" de cette équipe, il y a deux "Africains": Coumba Dioukhané, d'origine sénégalaise, adjointe-maire à Evreux et secrétaire nationale de LR chargée de la coopération et du développement international; et Pierre de Gaétan Njikam Mouliom, d'origine camerounaise, et adjoint au Maire Alain Juppé à Bordeaux, auprès duquel il joue notamment le rôle de "Monsieur Afrique" depuis plusieurs années. Ce bras droit de Juppé est par ailleurs l'initiateur des Journées nationales de la Diaspora Africaine, dont la prochaine édition a lieu le 31 mars et le 1er avril 2017, soit à trois semaines de la présidentielle.

A (re)lire également: Pierre De Gaétan Njikam : « Cette idée m’a toujours chevillé le corps »


Si la Sénégalaise était déjà proche de François Fillon, le Camerounais, lui, l'a rejoint à la faveur du rassemblement prôné après la défaite de Juppé en finale de la Primaire de la doite et du centre.

Comme si de rien n'était, ces deux élus préparent activement, aux côtés des autres membres de leur cellule (Bernard Debré, Charles Millon, Marc Bousquet...), selon La Lettre du Continent, un voyage du candidat Fillon en Afrique. Ce serait le second déplacement sur le continent dans le cadre de la campagne de leur candidat, après celui au Mali en décembre dernier.

D'après la même source, Coumba Dioukhané a été par ailleurs sollicitée pour travailler sur les nouvelles modalités de la coopération internationale de l'Hexagone, dont une grande part est dédiée au continent.

Résultat de recherche d'images pour "coumba dioukhané"Coumba Dioukhané

 

Pour ce travail, l'adjointe-maire à Evreux s'appuie sur des personnalités de la diaspora africaine (chefs d'entreprise, responsables d'ONG, universitaires, etc.). Son rapport est attendu fin mars.

 

A (re)lire également: Pierre De Gaétan NJIKAM, le « Monsieur Afrique» d'Alain Juppé, retire sa candidature aux Législatives de 2017

Très engagée depuis de nombreuses années et visiblement très impliquée dans les coulisses, celle qui se définisse comme "née au sénégal, élue en France", a également cofondé avec l'ex-secrétaire d'Etat à la coopération et à la francophonie, Alain Joyandet, un think-tank appelé à réfléchir sur la future politique africaine de la France. 

Thierno DIALLO, afriqueconnection.com

Afrique Connection TV