Côte d’Ivoire : une attaque armée du siège du parti de Gbagbo fait trois blessés

Afrique Connection | 01 / 09 / 2014 à 07:41

Le QG de campagne de l’ancien président Laurent Gbagbo, servant de siège provisoire à son parti, le Front populaire ivoirien (FPI) a été attaqué par des individus non identifiés, armés de kalachnikov, lundi à la mi-journée, faisant trois blessés, a appris APA dans la capitale ivoirienne.

Les agresseurs, selon des sources proches du FPI, arrivés aux environs de 12 h (heure locale et GMT) ont vite, maitrisé le personnel administratif présent ‘’blessant grièvement’’ trois d’entre eux avant de faire main basse sur le matériel informatique des bureaux qu’ils ‘’ont défoncés’’.

‘’Les dégâts matériels sont énormes. Ordinateurs, téléphones, documents…, tout a été emporté’’, a précisé Franck Anderson Kouassi, le Secrétaire national chargé de la communication et du markéting politique, joint par APA, ajoutant la ‘’présence du Substitut du procureur de la République et du commissaire de police du 30ème arrondissement’’ sur les lieux.

APA
Cette attaque intervient, 48 heures après une réunion du Comité central du FPI qui s’est terminée en ces lieux en queue de poisson. Elle n’a pu trancher la participation du parti à la Commission électorale indépendante (CEI).

Afrique Connection TV