Le taux d’attribution des marchés de gré à gré chute de 65% à 6% en Côte d’Ivoire

Afrique Connection | 04 / 09 / 2014 à 09:49

IMG_1033(1).jpg

Mercredi 03 septembre 2014. Abidjan-Palais de la Présidence de la République. Le Chef de l’Etat SEM Alassane Ouattara a présidé le Conseil des ministres de rentrée gouvernementale.

Le taux d’attribution des marchés publics de gré à gré a chuté de 65% à 6% alors que le nombre de marchés approuvés par appel d’offre est en hausse de 52%, a appris APA mercredi de source officielle dans la capitale économique ivoirienne.

« Jusqu'à fin juin 2014, le nombre de marchés publics approuvés par appel d'offre augmente de 52%. Le taux de marchés de gré à gré était de 65% en 2013 est de 6% en 2014 », a déclaré le Porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné, qui s'exprimait à l'issue d'un Conseil des ministres présidé par le Président Alassane Ouattara.

M. Koné par ailleurs, ministre de la Poste, des technologies de l'information et de la communication a attribué cette performance aux mesures prises par le gouvernement pour réduire les délais de passation des marchés. 

A ce propos, il a rappelé que « l'année dernière, nous étions à 322 jours mais cette année nous sommes tombés à une moyenne de 115 jours ». « On tend vers le délais de 88 jours », a ajouté M. Koné qui a également souligné l'exécution du budget à fin juillet 2014.

« Le niveau de ressource a été très bon », s'est félicité le ministre Bruno Nabagné Koné relevant que « 2279 milliards de FCFA ont été mobilisés contre 2086 milliards en 2013 à la même période », soit un « dépassement de 9% ».
S'agissant des dépenses, « elles s'élèvent à 2135 milliards de FCFA contre 2203 milliards de FCFA en 2013 à la même période ». « Nous sommes à un taux d'exécution de 97% », a encore ajouté M. Koné, estimant que « c'est la confirmation de la bonne santé de notre économie et de notre rigueur dans la gestion des finances publiques ».

APA

Afrique Connection TV