Le foot africain dans la tourmente à quelques jours du début de la CAN

Le président de la CAF Ahmad Ahmad interpellé à Paris dans le cadre d'une affaire de corruption

Afrique Connection | 06 / 06 / 2019 à 02:20

La Fifa a confirmé l’interpellation du président de la Confédération africaine de football Ahmad Ahmad ce jeudi à Paris, en marge du congrès de l’instance mondiale. Le Malgache aurait été entendu dans le cadre d’une affaire de corruption sur un contrat avec un équipementier.

Le foot africain dans la tourmente. Alors que la finale de la Ligue des champions entre l'Espérance Tunis et le Wydad Casablanca sera rejouée sur terrain neutre en raison des scènes de confusion ayant marqué le match retour, le président de la Confédération africaine de football, Ahmad Ahmad a été interpellé ce jeudi à Paris. Présent dans la capitale pour assister au Congrès annuel de la Fifa, le membre du conseil de l’instance mondiale a été entendu par les services de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales, comme révélé par Jeune Afrique.

Un contrat d'équipementier douteux

En cause, des suspicions concernant la signature du contrat entre la CAF et l’équipementier Tactical Steel après la rupture avec Puma. D’après l’ancien secrétaire général de la CAF, l’Egyptien Amr Fahmy, récemment licencié, cet accord aurait été favorisé par la proximité entre Ahmad Ahmad et l’un des dirigeants de cette société basée en France. Il aurait été aussi surévalué. Un surcout de 739.000 euros selon Jeune Afrique. En quête d’une nouvelle image après avoir été frappée par de nombreuses affaires de corruption, la Fifa a pris acte de cette arrestation et de ces accusations tout en niant son implication dans cette affaire. Elle s'est refusée à tout commentaire et a rappelé la présomption d'innocence du dirigeant malgache. rmc

Top 10 + Populaires