Fall Touré, le belgo-togolais qui habille les stars africaines

Afrique Connection | 07 / 08 / 2014 à 01:14

Allure de gentleman doublé d'un abord facile, Fall Touré est belgo- togolais. Audacieux et tenace, il était très passionné dès son jeune âge de football et de musique avant d'être rattrapé par la mode.

Ancien élève au Lycée de Tokoin à Lomé, la capitale togolaise, il y était connu sous l'identité de Katakpahou Fall Touré. En ces années-là, son amour pour les vêtements de marque l'emmenait à dessiner des coupes que les tailleurs ne réussissaient guère. Au fil du temps, il intègre l'atelier d'un maître –tailleur qui n'est autre qu'un ami à son père. Il allait en profiter pour réaliser ses propres dessins.
Résolu à s'expatrier, Fall Touré vit depuis près de deux décennies en Belgique. D'abord établi à Gand, cité à la fois estudiantine, touristique et culturelle belge qui est aussi le chef-lieu de la province de Flandre-Orientale. Il s'inscrit alors à l'Institut de Textile et de Mode de l'ancienne capitale du Comté de Flandre. Diplômé en 1999, il s'est définitivement établi au Royaume de Belgique, devenu son pays d'adoption.

Un homme discret, mais plein d’initiatives

Il eut l'honneur d'être sélectionné quelque temps après parmi les dix meilleurs jeunes stylistes africains invités à prendre part au Kora Fashion Awards de Sun City en Afrique du Sud. Bien progressivement, le jeune styliste trouve ses marques. Après avoir œuvré à l'élaboration de modèles pour Vlisco, le géant hollandais du Wax, tissu imprimé très prisé en Afrique subsaharienne, Fall Touré ouvrira en 2003 sa première boutique en plein cœur de Bruxelles en distribuant la marque « Fall Touré » plus féminine; et par la suite « Twareg » plus sportive, créée en 2006.
Discret, et plein d'initiatives, Fall Touré parvient, à force de travail, à intégrer le cercle fermé des fashion designer. Il a été tour à tour animateur d'un atelier de mode à Gand, avant de contribuer à la création des costumes de théâtre pour le Gentse Feesten (fêtes de Gand) qui n'est autre qu' un festival annuel de dix jours fait de spectacle populaire et attirant chaque année près de deux millions de visiteurs. Membre du jury du concours national de jeune créateur Moda Mundo en 2004-2005, il enseigne de 2006 à 2007 la mode dans les écoles Marco Polo à Anvers et Viso à Gand avant de procéder au lancement de la marque Twareg Sport Wear.

Tiken Jah Fakoly, Manu Dibango, Adebayor etc. tombent sous le charme de sa collection

Toute une pléiade de célébrités issues du showbiz international et d'autres connues du monde sportif affectionnent la marque « Twareg ». Côté musique, le chanteur et parolier congolais Félix Wazekwa et son groupe, ont porté des tenues du créateur de la marque « Twareg » à l'occasion de l'album « Et après » sans oublier son compatriote, Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, dit Papa Wemba, chanteur, compositeur et acteur de renommée mondiale. Il en est de même pour l'Ivoirien Tiken Jah Fakoly, le Camerounais Manu Dibango, le Roi de la Soul Makossa. Chez les sportifs, des stars connues du monde du football comme le Togolais Emmanuel Shéyi Adebayor, actuel sociétaire de Tottenham Hotspur. l'Ivoirien Arouna Koné qui évolue sous les couleurs d'Everton Football Club comptent sur la liste de ceux qui arborent la marque « Twareg » sans oublier le joueur français Julien Escudé, ancien joueur du FC Séville, d'Ajax Amsterdam et de Rennes et l'ex –international malien Frédéric Oumar Kanouté, Ballon d'or africain 2007.

Grand voyageur. Fall Touré allie le passé et le présent dans ses créations en l'adaptant au futur. Le créateur de la marque « Twareg » expose un peu partout à travers le monde. Aussi philanthrope, il est l'initiateur de la « Fondation Fall Touré » qui soutient l'éducation à travers des dons en fournitures scolaires aux élèves nécessiteux au Togo tout en sensibilisant sur la drépanocytose. Grand passionné de la musique, Fall Touré s'investit aussi dans le showbiz. II a produit de jeunes artistes chanteurs comme le groupe togolais, Wezepe.

Une collection dédiée à Mandela

Invité des autorités municipales bruxelloises, le créateur de la Marque Twareg a réussi à travers sa Collection « Love of Mandela » un défilé émouvant le 21 mars 2014 lors en marge de la Journée internationale de lutte contre les discriminations, en hommage à feu Nelson Mandela et à sa lutte contre l'Apartheid en Afrique du Sud.
La récente ouverture au quartier Hédzranawoé à Lomé de la Fashion Art Academy of Lome Togo (FAALT) fait aussi partie des initiatives du créateur de la marque « Twareg ». Il s'agit d'une académie de mode qui a pour vocation de former en deux ans d'études ; des jeunes désireux d'évoluer dans la création (bases et techniques de dessin, patronage, coupe et modélisme). Ces études sanctionnées par un « BEP en stylisme de mode » leur permettront d'être compétitifs sur le marché international.

Ekoué SATCHIVI

 

 

Fall Touré, le belgo-togolais qui habille les stars africaines

Afrique Connection | 07 / 08 / 2014 à 13:14

Allure de gentleman doublé d'un abord facile, Fall Touré est belgo- togolais. Audacieux et tenace, il était très passionné dès son jeune âge de football et de musique avant d'être rattrapé par la mode.

Ancien élève au Lycée de Tokoin à Lomé, la capitale togolaise, il y était connu sous l'identité de Katakpahou Fall Touré. En ces années-là, son amour pour les vêtements de marque l'emmenait à dessiner des coupes que les tailleurs ne réussissaient guère. Au fil du temps, il intègre l'atelier d'un maître –tailleur qui n'est autre qu'un ami à son père. Il allait en profiter pour réaliser ses propres dessins.
Résolu à s'expatrier, Fall Touré vit depuis près de deux décennies en Belgique. D'abord établi à Gand, cité à la fois estudiantine, touristique et culturelle belge qui est aussi le chef-lieu de la province de Flandre-Orientale. Il s'inscrit alors à l'Institut de Textile et de Mode de l'ancienne capitale du Comté de Flandre. Diplômé en 1999, il s'est définitivement établi au Royaume de Belgique, devenu son pays d'adoption.

Un homme discret, mais plein d’initiatives

Il eut l'honneur d'être sélectionné quelque temps après parmi les dix meilleurs jeunes stylistes africains invités à prendre part au Kora Fashion Awards de Sun City en Afrique du Sud. Bien progressivement, le jeune styliste trouve ses marques. Après avoir œuvré à l'élaboration de modèles pour Vlisco, le géant hollandais du Wax, tissu imprimé très prisé en Afrique subsaharienne, Fall Touré ouvrira en 2003 sa première boutique en plein cœur de Bruxelles en distribuant la marque « Fall Touré » plus féminine; et par la suite « Twareg » plus sportive, créée en 2006.
Discret, et plein d'initiatives, Fall Touré parvient, à force de travail, à intégrer le cercle fermé des fashion designer. Il a été tour à tour animateur d'un atelier de mode à Gand, avant de contribuer à la création des costumes de théâtre pour le Gentse Feesten (fêtes de Gand) qui n'est autre qu' un festival annuel de dix jours fait de spectacle populaire et attirant chaque année près de deux millions de visiteurs. Membre du jury du concours national de jeune créateur Moda Mundo en 2004-2005, il enseigne de 2006 à 2007 la mode dans les écoles Marco Polo à Anvers et Viso à Gand avant de procéder au lancement de la marque Twareg Sport Wear.

Tiken Jah Fakoly, Manu Dibango, Adebayor etc. tombent sous le charme de sa collection

Toute une pléiade de célébrités issues du showbiz international et d'autres connues du monde sportif affectionnent la marque « Twareg ». Côté musique, le chanteur et parolier congolais Félix Wazekwa et son groupe, ont porté des tenues du créateur de la marque « Twareg » à l'occasion de l'album « Et après » sans oublier son compatriote, Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, dit Papa Wemba, chanteur, compositeur et acteur de renommée mondiale. Il en est de même pour l'Ivoirien Tiken Jah Fakoly, le Camerounais Manu Dibango, le Roi de la Soul Makossa. Chez les sportifs, des stars connues du monde du football comme le Togolais Emmanuel Shéyi Adebayor, actuel sociétaire de Tottenham Hotspur. l'Ivoirien Arouna Koné qui évolue sous les couleurs d'Everton Football Club comptent sur la liste de ceux qui arborent la marque « Twareg » sans oublier le joueur français Julien Escudé, ancien joueur du FC Séville, d'Ajax Amsterdam et de Rennes et l'ex –international malien Frédéric Oumar Kanouté, Ballon d'or africain 2007.

Grand voyageur. Fall Touré allie le passé et le présent dans ses créations en l'adaptant au futur. Le créateur de la marque « Twareg » expose un peu partout à travers le monde. Aussi philanthrope, il est l'initiateur de la « Fondation Fall Touré » qui soutient l'éducation à travers des dons en fournitures scolaires aux élèves nécessiteux au Togo tout en sensibilisant sur la drépanocytose. Grand passionné de la musique, Fall Touré s'investit aussi dans le showbiz. II a produit de jeunes artistes chanteurs comme le groupe togolais, Wezepe.

Une collection dédiée à Mandela

Invité des autorités municipales bruxelloises, le créateur de la Marque Twareg a réussi à travers sa Collection « Love of Mandela » un défilé émouvant le 21 mars 2014 lors en marge de la Journée internationale de lutte contre les discriminations, en hommage à feu Nelson Mandela et à sa lutte contre l'Apartheid en Afrique du Sud.
La récente ouverture au quartier Hédzranawoé à Lomé de la Fashion Art Academy of Lome Togo (FAALT) fait aussi partie des initiatives du créateur de la marque « Twareg ». Il s'agit d'une académie de mode qui a pour vocation de former en deux ans d'études ; des jeunes désireux d'évoluer dans la création (bases et techniques de dessin, patronage, coupe et modélisme). Ces études sanctionnées par un « BEP en stylisme de mode » leur permettront d'être compétitifs sur le marché international.

Ekoué SATCHIVI

 

 

Afrique Connection TV