Un homme soupçonné de crimes contre l'humanité au Liberia arrêté en France

Afrique Connection | 07 / 09 / 2018 à 07:00

360b2aa_nWr8F9Bcl2vjiqjhiz5wmQMW.jpg

Archive guerre civile Libéria

Mardi un homme a été mis en examen puis écroué à Paris pour des soupçons de "crimes contre l'humanité" au Liberia

Un homme soupçonné d'exactions au Liberia dans les années 1990 a été arrêté mardi en région parisienne puis mis en examen et écroué pour "actes de torture" et "crimes contre l'humanité", a appris vendredi l'AFP de sources concordantes.

Kunti K., ressortissant libérien naturalisé néerlandais, "aurait été commandant au sein de l'ULIMO (United Liberation Movement of Liberia for Democracy), faction de trois groupes armés" au moment de la première guerre civile dans ce pays de l'ouest de l'Afrique, selon une source judiciaire. Il est soupçonné d'actes de torture, d'utilisation d'enfants soldats, de meurtres, d'actes de cannibalisme et de mise en esclavage. Bfmtv

Afrique Connection TV