Gambie: Yahya Jammeh refuse l'atterrissage à Banjul de l'avion transportant la présidente du Libéria et de la CEDEAO, Ellen Johnson Sirleaf

Afrique Connection | 10 / 12 / 2016 à 01:52

images (8).jpg

Ellen Johnson Sirleaf, présidente du Libéria

Décidé à aller jusqu'au bout de sa décision de confisquer le pouvoir qu'il avait dans un premier temps reconnu avoir perdu avant de se rebiffer, le dictateur de Banjul s'est barricadé.

 

Yaya Jammeh ne veut même pas de médiateurs étrangers chez lui. 

C'est ainsi que, samedi matin, il a refusé l'atterrissage à Banjul de l'avion transportant  Ellen Johnson Sirleaf, la présidente du Libéria et de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

C'est ce qu'a annoncé en fin de matinée le ministre sénégalais des affaires étrangèressénégalai, Mankeur Ndiaye.

Vendredi soir , dans la foulée de la marche arrière de Jammeh, ce dernier est monté au créneau pour condamner sa forfaiture et appeler la CEDEAO, l'Union africaine et les Nations unies «à œuvrer ensemble et prendre toutes les mesures qu’imposent la sauvegarde des résultats du scrutin présidentiel en Gambie et le respect de la souveraineté du peuple gambien. »

Afrique Connection

Afrique Connection TV