Mauvaise nouvelle pour les élèves

Le téléphone portable interdit dans les écoles et collèges à la rentrée 2018

Afrique Connection | 10 / 12 / 2017 à 07:45

C'était une promesse de campagne chère à Emmanuel Macron

Le téléphone portable sera officiellement interdit pour les élèves dans l'ensemble des écoles et des collèges à la rentrée 2018, a indiqué ce dimanche le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, dans le Grand jury RTL-Le Figaro-LCI.

Il ne reste plus que les modalités à fixer.

En septembre, il avait évoqué pour ce faire «des casiers qui ferment». «Parfois vous pouvez avoir besoin du téléphone portable pour des usages pédagogiques (...) pour des situations d’urgence, donc il faut qu’ils soient en quelque sorte confinés», a déclaré Jean-Michel Blanquer, soulignant qu’un tel bannissement du portable «existe déjà» dans certains établissements : «il y a des collèges qui réussissent à le faire».

Dans le code de l’éducation issu de la loi du 12 juillet 2010, l’interdiction pour les élèves d’utiliser un téléphone portable dans les écoles maternelles, les écoles primaires et les collèges était pourtant actée. Mais la loi n’était pas suffisamment appliquée en raison de l’absence de sanctions prévues contre les élèves qui utiliseraient quand même leur téléphone dans l’enceinte de l’établissement.

D’après une étude qui date de 2015, il y a environ 80 % des élèves français de sixième qui possèdent téléphone portable. Passage initiatique vers l’adolescence, l’entrée en sixième est souvent l’occasion pour les parents d’accéder aux demandes de leurs enfants en les équipant d’un téléphone portable.

Mais cette mesure est-elle réellement applicable ? Plusieurs organisations de parents d’élèves et d’enseignants doutent de la faisabilité d’une telle mesure, d’autant qu’elle reste encore floue. Jean-Michel Blanquer  avait esquissé une piste: «En conseil des ministres, nous déposons nos portables dans des casiers».

 

Afrique Connection, avec afp et ladepeche

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV