Portrait diaspora du jour

Sérigne Dieng, une suite logique de son engagement et tempérament politique et de son passé de meneur de grèves

Afrique Connection | 11 / 07 / 2017 à 03:47
,

serigne.jpg

Sérigne Dieng, tête de liste de la coalition Manko Yeesal Senegal en Europe du nord, du centre et de l'ouest.

Qui sont ces Sénégalais de la diaspora qui se lancent à la conquête de l'Assemblée nationale ? Quel est leur parcours ? Leur histoire ? Leur apport au sein de cette diaspora qu'ils veulent représenter ? Que valent-ils vraiment ? Mais pourquoi veulent-ils être député de la diaspora ? Jusqu'à la fin de la campagne électorale pour les Législatives du 30 juillet, Afrique Connection tâchera de vous présenter quotidiennement dans cette rubrique un/une candidat/te dans la diaspora en Europe, voire au-delà. Pour vous aider à connaître davantage qui ils sont. Tantôt ce sera sous forme de portrait ou d'auto-portrait, tantôt sous forme d'interview, tantôt encore sous forme de fiche de présentation bio-express, ou encore un mélange entre deux ou trois genres. Le premier de la série est : Sérigne Dieng, la tête de liste de la coalition Manko Yeesal Senegal (dirigée au niveau national par Modou Diagne Fada) en Europe du nord, du centre et de l'ouest. ………………………. …………………………. …………………………………..

Portrait du jour: Sérigne Dieng, tête de liste de la coalition Manko Yeesal Senegal en Europe du nord, du centre et de l'ouest

 

S'il entrait à l'Assemblée nationale pour y défendre l'intérêt du peuple de la diaspora, ce serait tout sauf par effraction. Sérigne Dieng s'est en effet très tôt engagé en politique. Il était au collège quand il a adhéré au Parti démocratique sénégalais (Pds). Cet ancien wadiste devenu réformateur fut aussi un défenseur de la cause estudiantine. A l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, Sérigne Dieng fut notamment un membre très actif du mouvement étudiant entre 2002 et 2016. Cela ne lui a pas empêché d'en sortir avec une thèse en Chirurgie-dentaire, en 2008

A (re)lire également: Le bouillant Serigne Dame (coalition de Diagne Fada) vous présente ses co-listiers et annonce les couleurs de la campagne dans la diaspora

Pas rassasié, il s'envole un an plus tard pour la France pour y suivre une spécialité en santé publique. Il décroche un Master 2 en santé publique 2012 à Paris 6 Pierre Marie-Curie. Aujourdd'hui, il est Doctorant en Santé publique à Paris 13 Bobigny.

Ce chirurgien-dentiste a l'apparence très calme. Mais, détrompez-vous, il a un tempérament très bouillant quand il s'agit de défendre une cause, de dénoncer une injustice ou un système. Avant de quitter le Pds et Wade en compagnie de Modou Diagne Fada, Sérigne Dieng faisait partie des ces Libéraux les plus téméraires à l'encontre de Macky Sall et son régime. Ceux l'ont croisé sur le pavé parisien, aux côtés de ses ex-camarades Meissa Touré et Ibrahima Diop, doivent encore se souvenir de ces coups de gueule et de ses prises position tranchantes. 

FICHE BIO

-Age : 38 ans. Né 01/04/1979 à Diack Ngoundiane

-Vie maritale : marié (en 2014) et père d’une fille

-Date d’arrivée en France : en février 2009

-Formation : 
Docteur en Chirurgien-dentaire en 2008 à UCAD; Master 2 en santé publique 2012 à Paris 6 Pierre Marie-Curie et 
Doctorant en Santé publique à Paris 13 Bobigny (en cours)

-Profession : depuis 2015 je travaille à SOHDEV comme Dentiste-formateur.
Mes missions : former les professionnels médicaux et paramédicaux en charge des personnes vulnérables à la prise en charge de l’hygiène orale ; conduire des projets de recherche ; animer des programmes de prévention et de promotion de la santé orale.

Avant, j’ai travaillé à l’institut de veille sanitaire comme chargé de suivi clinique dans la cellule de crise de l’épidémie de la grippe H1N1 et au centre de référence du paludisme (comme chargé d’étude). J’ai fait aussi des boulots d’étudiant en tant que vendeur dans un magasin de chaussures, Chausséa.

UN MEMBRE ACTIF DU MOUVEMENT ÉTUDIANT A L'UCAD

« Mouvement étudiant : de 2002 à 2006, j’ai été un membre actif du mouvement étudiant et particulièrement de l’amicale de la faculté de médecine, de pharmacie et d’odontologie de l’UCAD. Durant cette période, j’ai été président de la commission sociale (2 mandats successifs, 2004 et 2005 avant de céder la place à mon adjoint le Dr Tito Tamba du PDS), représentant des étudiants au conseil d’administration de l’université, représentant des étudiants à la commission nationale des bourses et président de l’association des étudiants en chirurgie dentaire du Sénégal en 2005. »

UN MILITANTISME POLITIQUE TRÈS PRÉCOCE

« Membre du PDS depuis le collège (vers 1995-1996) jusqu’au 7 mai 2016, date de création du LDR/Yeesal où je suis membre fondateur. Membre du Meel, puis de l’UJTL (Sg adjoint du comité de liaison rurale (CLR) de la sous section de Ngoundiane en 2006, secrétaire administratif du comité de liaison fédéral (CLF) de Paris en 2011), secrétaire administratif de la Fédération du PDS de France de 2013 à 2016 et actuellement premier adjoint chargé de la vie politique et de la communication de la Fédération Leketbi de Paris de LDR. »

POURQUOI SERIGNE DIENG VEUT T-IL ÊTRE DÉPUTE DE LA DIASPORA ?

« C’est pour pouvoir agir et changer leurs conditions afin qu’ils soient plus utiles au Sénégal ; en résumé sur 2 points:
-Améliorer leurs conditions sociales et le respect qu’ils méritent et renforcer leur fierté d’être sénégalais. Nos compatriotes en Europe subissent de plus en plus les regards accusateurs de l’occident (en faillite) et tous types d’humiliations et d’injustice. Je m’engage à porter des projets de lois pour la renégociation des relations économiques et des accords d’immigration avec tout pays étranger en particulier occidental où réside un sénégalais. C’est dans le but de leur garantir une sécurité sociale, financière et une dignité perdue et réveiller leur fierté mise en rude épreuve depuis l’avènement de Macky Sall en 2012. 
-leur Garantir un investissement sécurisé au Sénégal : facilitation de l’accès au foncier, de l’obtention d’une carte bancaire à distance et à moindre coût et optimiser l’argent qu’ils transfèrent au pays pour qu’ils puissent leur servir davantage et servir mieux à l’économie du pays. »

Par Thierno DIALLO, Afrique Connection

Portrait diaspora du jour

Sérigne Dieng, une suite logique de son engagement et tempérament politique et de son passé de meneur de grèves

Afrique Connection | 11 / 07 / 2017 à 15:47

serigne.jpg

Sérigne Dieng, tête de liste de la coalition Manko Yeesal Senegal en Europe du nord, du centre et de l'ouest.

Qui sont ces Sénégalais de la diaspora qui se lancent à la conquête de l'Assemblée nationale ? Quel est leur parcours ? Leur histoire ? Leur apport au sein de cette diaspora qu'ils veulent représenter ? Que valent-ils vraiment ? Mais pourquoi veulent-ils être député de la diaspora ? Jusqu'à la fin de la campagne électorale pour les Législatives du 30 juillet, Afrique Connection tâchera de vous présenter quotidiennement dans cette rubrique un/une candidat/te dans la diaspora en Europe, voire au-delà. Pour vous aider à connaître davantage qui ils sont. Tantôt ce sera sous forme de portrait ou d'auto-portrait, tantôt sous forme d'interview, tantôt encore sous forme de fiche de présentation bio-express, ou encore un mélange entre deux ou trois genres. Le premier de la série est : Sérigne Dieng, la tête de liste de la coalition Manko Yeesal Senegal (dirigée au niveau national par Modou Diagne Fada) en Europe du nord, du centre et de l'ouest. ………………………. …………………………. …………………………………..

Portrait du jour: Sérigne Dieng, tête de liste de la coalition Manko Yeesal Senegal en Europe du nord, du centre et de l'ouest

 

S'il entrait à l'Assemblée nationale pour y défendre l'intérêt du peuple de la diaspora, ce serait tout sauf par effraction. Sérigne Dieng s'est en effet très tôt engagé en politique. Il était au collège quand il a adhéré au Parti démocratique sénégalais (Pds). Cet ancien wadiste devenu réformateur fut aussi un défenseur de la cause estudiantine. A l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, Sérigne Dieng fut notamment un membre très actif du mouvement étudiant entre 2002 et 2016. Cela ne lui a pas empêché d'en sortir avec une thèse en Chirurgie-dentaire, en 2008

A (re)lire également: Le bouillant Serigne Dame (coalition de Diagne Fada) vous présente ses co-listiers et annonce les couleurs de la campagne dans la diaspora

Pas rassasié, il s'envole un an plus tard pour la France pour y suivre une spécialité en santé publique. Il décroche un Master 2 en santé publique 2012 à Paris 6 Pierre Marie-Curie. Aujourdd'hui, il est Doctorant en Santé publique à Paris 13 Bobigny.

Ce chirurgien-dentiste a l'apparence très calme. Mais, détrompez-vous, il a un tempérament très bouillant quand il s'agit de défendre une cause, de dénoncer une injustice ou un système. Avant de quitter le Pds et Wade en compagnie de Modou Diagne Fada, Sérigne Dieng faisait partie des ces Libéraux les plus téméraires à l'encontre de Macky Sall et son régime. Ceux l'ont croisé sur le pavé parisien, aux côtés de ses ex-camarades Meissa Touré et Ibrahima Diop, doivent encore se souvenir de ces coups de gueule et de ses prises position tranchantes. 

FICHE BIO

-Age : 38 ans. Né 01/04/1979 à Diack Ngoundiane

-Vie maritale : marié (en 2014) et père d’une fille

-Date d’arrivée en France : en février 2009

-Formation : 
Docteur en Chirurgien-dentaire en 2008 à UCAD; Master 2 en santé publique 2012 à Paris 6 Pierre Marie-Curie et 
Doctorant en Santé publique à Paris 13 Bobigny (en cours)

-Profession : depuis 2015 je travaille à SOHDEV comme Dentiste-formateur.
Mes missions : former les professionnels médicaux et paramédicaux en charge des personnes vulnérables à la prise en charge de l’hygiène orale ; conduire des projets de recherche ; animer des programmes de prévention et de promotion de la santé orale.

Avant, j’ai travaillé à l’institut de veille sanitaire comme chargé de suivi clinique dans la cellule de crise de l’épidémie de la grippe H1N1 et au centre de référence du paludisme (comme chargé d’étude). J’ai fait aussi des boulots d’étudiant en tant que vendeur dans un magasin de chaussures, Chausséa.

UN MEMBRE ACTIF DU MOUVEMENT ÉTUDIANT A L'UCAD

« Mouvement étudiant : de 2002 à 2006, j’ai été un membre actif du mouvement étudiant et particulièrement de l’amicale de la faculté de médecine, de pharmacie et d’odontologie de l’UCAD. Durant cette période, j’ai été président de la commission sociale (2 mandats successifs, 2004 et 2005 avant de céder la place à mon adjoint le Dr Tito Tamba du PDS), représentant des étudiants au conseil d’administration de l’université, représentant des étudiants à la commission nationale des bourses et président de l’association des étudiants en chirurgie dentaire du Sénégal en 2005. »

UN MILITANTISME POLITIQUE TRÈS PRÉCOCE

« Membre du PDS depuis le collège (vers 1995-1996) jusqu’au 7 mai 2016, date de création du LDR/Yeesal où je suis membre fondateur. Membre du Meel, puis de l’UJTL (Sg adjoint du comité de liaison rurale (CLR) de la sous section de Ngoundiane en 2006, secrétaire administratif du comité de liaison fédéral (CLF) de Paris en 2011), secrétaire administratif de la Fédération du PDS de France de 2013 à 2016 et actuellement premier adjoint chargé de la vie politique et de la communication de la Fédération Leketbi de Paris de LDR. »

POURQUOI SERIGNE DIENG VEUT T-IL ÊTRE DÉPUTE DE LA DIASPORA ?

« C’est pour pouvoir agir et changer leurs conditions afin qu’ils soient plus utiles au Sénégal ; en résumé sur 2 points:
-Améliorer leurs conditions sociales et le respect qu’ils méritent et renforcer leur fierté d’être sénégalais. Nos compatriotes en Europe subissent de plus en plus les regards accusateurs de l’occident (en faillite) et tous types d’humiliations et d’injustice. Je m’engage à porter des projets de lois pour la renégociation des relations économiques et des accords d’immigration avec tout pays étranger en particulier occidental où réside un sénégalais. C’est dans le but de leur garantir une sécurité sociale, financière et une dignité perdue et réveiller leur fierté mise en rude épreuve depuis l’avènement de Macky Sall en 2012. 
-leur Garantir un investissement sécurisé au Sénégal : facilitation de l’accès au foncier, de l’obtention d’une carte bancaire à distance et à moindre coût et optimiser l’argent qu’ils transfèrent au pays pour qu’ils puissent leur servir davantage et servir mieux à l’économie du pays. »

Par Thierno DIALLO, Afrique Connection

Afrique Connection TV