L'Union africaine sort Boni Yayi de sa jeune retraite pour lui faire observer la présidentielle en Guinée équatoriale

Afrique Connection | 13 / 04 / 2016 à 06:23

boni-psdtielle.jpg

Thomas Boni Yayi, l'ancien président du Bénin. © Jacques Brinon/AP/Sipa

L'ancien président béninois, Thomas Boni Yayi, a été désigné chef de la mission d'observation de l'Union africaine pour la présidentielle en Guinée équatoriale prévue le 24 avril.

Il n’aura pas chômé longtemps. A peine une semaine après avoir passé le témoin à son successeur et ennemi juré, l’ancien président du Bénin, Thomas Boni Yayi, reprend du service. L’Union africaine l’a sorti de sa jeune retraite pour le nommer chef de sa mission d’observation de l’élection présidentielle en Guinée-Equatoriale. C’est ce qu’a révélé hier l’Office de radiodiffusion et de télévision du Bénin (ORTB, public), dans son édition du 20 heures.

Depuis qu’il a passé le témoin à Patrice Talon, le 6 avril, Thomas Boni Yayi s’était retiré à Tchaourou (nord, à environ 400 km de Cotonou), sa ville natale.

La présidentielle équato-guinéenne a lieu le dimanche 24 avril. Le président Teodoro Obiang Nguema, qui brigue un cinquième mandat, est candidat à sa propre succession.

Afrique Connection

Top 10 + Populaires