La réaction de Monaco

Monaco s'est dit très étonné de la fronde menée par sept clubs de football professionnels et a répondu aux attaques dans un communiqué.

Afrique Connection | 15 / 02 / 2014 à 04:14

L’AS Monaco a vivement réagi ce jeudi soir à la fronde de sept clubs professionnels français, en tête desquels le Paris Saint-Germain, les Girondins de Bordeaux, l’Olympique de Marseille, Lille ou encore Montpellier. Ces derniers s’indignaient de l’accord passé entre la Ligue de Football Professionnelle et l’AS Monaco, qui prévoit le paiement étalé sur deux ans de 50 millions d’euros à la Ligue afin que le club princier conserve son siège social en Principauté.

« La démocratie a toujours guidé le fonctionnement des instances du football français. Les discussions avec la LFP ont été faites dans un cadre légal, un vote avec une large majorité (16 voix) en faveur de cet accord a été entériné. Nous ne pouvons donc que faire part de notre stupéfaction de voir que cela puisse être remis en cause quelques jours plus tard », s’étonnent les pensionnaires du Rocher qui pensaient cette histoire réglée avec la LFP.

Mais ce dossier semble encore loin d’être terminé. Les sept clubs professionnels cités plus haut ont en effet décidé « d’engager ensemble une action contentieuse afin de faire annuler la transaction intervenue et de permettre qu’une solution soucieuse des intérêts de l’ensemble des acteurs et de l’équité sportive soit trouvée ». De quoi relancer l’affaire, même si la LFP n’a pas encore réagi. Il se murmure en coulisses que Frédéric Thiriez, le président de la Ligue, n’aurait que moyennement apprécié l’initiative des clubs français...

Afrique Connection TV