Ligue des champions: CE QUI POURRAIT MANQUER AU PSG EN LIGUE DES CHAMPIONS

Afrique Connection | 18 / 02 / 2014 à 06:37

Peu mis à l'épreuve en Ligue 1, le PSG est-il prêt à relever le défi européen ? Pas totalement convaincue, la Dream Team RMC Sport met en garde le club de la capi

Handicapé par le niveau de la Ligue 1 ?

Eric Di Meco : « On dit qu’un championnat facile peut desservir le PSG en Ligue des champions. Les problèmes défensifs rencontrés contre Monaco, le PSG ne les connait jamais tout au long de la saison. Les latéraux, en Ligue 1, sont de vrais attaquants. Ce sont les pistons dans le couloir. Le problème est qu’en Ligue des champions, ils devront être de vrais défenseurs. Les matches de Ligue 1 ne les préparent pas à affronter des gros attaquants de couloir en Ligue des champions. »

Pas l'état d'esprit qu'il faut ?

Ali Benarbia : « Cette équipe du PSG a malheureusement besoin de se faire bousculer. Quand une grande équipe comme le Bayern Munich joue un match, même amical, en coupe en début de saison ou contre une petite équipe en championnat, ils ont envie de le gagner. Ce n’est pas encore le cas du PSG. Au FC Porto aussi, beaucoup de joueurs arrivaient à devenir très forts parce qu’il y avait cette mentalité-là. Le PSG doit véhiculer cela, cette volonté de gagner tous les matches, que ce soit contre Brest, Guingamp ou Barcelone. »

Un schéma tactique inadapté ?

 

Eric Di Meco : « L’an dernier, j’ai critiqué Carlo Ancelotti, mais il y a un truc que j’ai toujours souligné : avec le Real, le PSG était la meilleure équipe de contre d’Europe. En phase de poules, à Valence (1-2, en 8e de finale) ou contre le Barça (en quarts de finale), ils mettaient de l’intensité et allaient très vite devant. En Ligue des champions, il faut être beaucoup plus solide défensivement et aller vite de l’avant. Le PSG ne joue  pas comme ça en championnat. Je ne suis pas sûr qu’ils puissent le faire cette année. Pourtant, on s’est extasié sur ce milieu qui gardait le ballon pendant 70-80% du temps ! J’espère que ce sera aussi merveilleux en Ligue des champions. Personnellement, j’en doute. »

 

Cavani, une absence préjudiciable ?

Ali Bernarbia : « Je crains ce match aller à Leverkusen, surtout depuis qu’on a appris la probable absence d’Edinson Cavani (l’Uruguayen est blessé à la cuisse). Ce sera un petit manque car ce sera surtout ce match aller qui sera difficile. J’ai peur que son absence manque au PSG à l’extérieur. Cavani est capable de marquer de buts qui font très mal en Ligue des champions. A domicile, Leverkusen est une équipe très difficile à jouer.  »

Un manque d'expérience ?

Frank Leboeuf : « Le PSG peut faire un meilleur parcours que la saison passée en Ligue des champions (Paris avait été éliminé en quarts de finale par Barcelone, ndlr). Ils ont même la possibilité de la gagner. Mais ils ne sont pas tout seuls ! Il y a Chelsea, le Bayern Munich, Barcelone, le Real Madrid, Manchester City, Manchester United, Arsenal… C’est monstrueux ! Or on a toujours besoin d’années d’expérience avant de gagner une Ligue des champions. On l’a vu avec Marseille (vainqueur en 1993 avant une finale perdue en 1991). Même avec l’argent de Roman Abramovich, Chelsea a dû attendre avant de la gagner (en 2012). Manchester City a passé pour la première fois la phase de poules cette année. Il faut être content du parcours de la saison passée. S’ils font aussi bien, bravo. S’ils la gagnent, chapeau bas. Mais il faut être modest

rmc sports

Afrique Connection TV