côte d'ivoire

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro annonce sa candidature à l’élection présidentielle de 2020

Afrique Connection | 19 / 10 / 2019 à 09:50

Ancien premier ministre et ancien allié du président Alassane Ouattara, M. Soro n’est soutenu par aucun des trois grands partis ivoiriens.

Dans un entretien à la radio RFI et la chaîne France 24, l’ancien chef de la rébellion ivoirienne, Guillaume Soro, ex-président de l’Assemblée nationale passé à l’opposition, annonce qu’il est candidat à l’élection présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire.

M. Soro est le premier homme politique à se déclarer candidat à la présidentielle ivoirienne. Dans cet entretien, il souligne qu’il fera lors de son retour « une déclaration solennelle et officielle en terre de Côte d’Ivoire ». « Je ne vois absolument pas de raison pour que la justice (ivoirienne) m’empêche d’être candidat », ajoute-t-il, balayant toutes les affaires le concernant.

Nouvelle structure

Guillaume Soro a démissionné de la présidence de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, le 8 février, lors d’une session extraordinaire et expéditive. Ancien 

premier ministre et ancien allié du président Alassane Ouattara, M. Soro, qui n’est soutenu par aucun des trois grands partis ivoiriens, a lancé une nouvelle structure, Générations et peuples solidaires (GPS), dont il espère un succès équivalent à celui d’En marche !, lancé un an avant son élection à la présidence française par Emmanuel Macron.

« Quand Macron lançait En marche !, toute la classe politique était unanime [pour dire] qu’il ne serait jamais président. (…) J’ai décidé de prendre mon destin en main. J’ai 47 ans et je pense que je ferai cavalier seul. »

Près de dix ans après la crise post-électorale de 2010-2011, qui avait fait 3 000 morts, la prochaine présidentielle d’octobre 2020 s’annonce tendue en Côte d’Ivoire. Les élections municipales et régionales de 2018 avaient été marquées par de nombreuses violences et des fraudes. avec afp

Top 10 + Populaires