Ebola : la Côte d’Ivoire desserre l’étau sur ses voisins infectés

Afrique Connection | 21 / 10 / 2014 à 10:12

abidjanaeria.jpg

l'aéroport d'Abidjan

La Côte d’Ivoire a rouvert ses frontières aériennes avec le Libéria, la Sierra Leone et la Guinée, fermées depuis plus de deux mois pour cause d’Ebola.

Gros ouf de soulagement à Conakry, Monrovia et Freetown. La Côte d’Ivoire a, en effet, rouvert ses frontières aériennes avec la Guinée, le Liberia et le Sierra Léone. Ces liaisons avaient été fermées le 11 août dernier, dans le cadre d’une mesure préventive contre le virus Ebola qui sévit dans les trois pays sus-cités.  

Le premier vol en provenance de Conakry s’est posé lundi à Abidjan à 18h avec une cinquantaine de passagers à son bord.

Désormais, les mesures de contrôle seront renforcées à l’arrivée, à Abidjan, où une équipe médicale d’une dizaine de personnes portant gants et masques sur la bouche accueillent les voyageurs.

Hier, dès leur arrivée à l’extérieur du hall de l’aéroport, les passagers ont été invités à se laver les mains avec de l’eau et du savon avant de passer au scanner de température.

Par ce geste, la Côte d’Ivoire a ainsi montré l’exemple aux autres pays de la sous-région, du continent, et du monde.

Le Sénégal, qui a aussi fermé ses frontières aériennes, maritimes, et terrestres, a, quant à lui, un petit peu desserré l’étau. Ainsi, dans un premier temps, il a aménagé un couloir humanitaire au niveau de l’aéroport de Dakar, afin de faciliter aux équipes médicales l’intervention dans les pays touchés. Ces derniers jours, c’est au niveau de ses frontières avec la Guinée que le Sénégal a ponctuellement levé les barrières. Ce, uniquement pour permettre les nombreux étudiants et enseignants sénégalo-guinéens qui avaient été bloqués en Guinée, alors qu’ils étaient en vacances, de regagner le pays de la Teranga.

Tdiane KANE

 

 

Afrique Connection TV