LE MAROC DÉCLENCHE UNE GUERRE CONTRE LES RÉSEAUX MAFIEUX DE MIGRANTS

Afrique Connection | 31 / 08 / 2018 à 04:50

Des centaines de migrants subsahariens, qui se trouvaient dans le nord du pays avec comme projet de rejoindre l'Europe, ont été interpellés.

Le Maroc a lancé une opération de déplacements de migrants subsahariens destinée à "lutter contre les réseaux mafieux" qui développent leurs activités dans le nord de ce pays. Des centaines de migrants subsahariens qui se trouvaient dans le nord du Maroc dans l'espoir de pouvoir rallier l'Europe ont été interpellés et déplacés vers plusieurs destinations dans le cadre de cette opération lancée le 22 août. 

"L'objectif est de les soustraire aux réseaux mafieux qui se sont développés dans le pays depuis la fermeture de la route via la Libye", selon une source gouvernementale qui n'a pas voulu donner de chiffres précis, l'opération étant "toujours en cours".

L'opération de déplacement a été lancée après l'assaut du 22 août contre la clôture séparant l'enclave de Ceuta (Espagne) du Maroc. Ce jour-là, 116 migrants subsahariens sont passés en force en escaladant la double barrière de Ceuta, alors que certains jetaient des plastiques remplis d'excréments, de sang, de chaux vive et d'acides. Ils avaient été renvoyés au Maroc le lendemain, suscitant de vives critiques des ONG.

Le 26 juillet, plus de 600 migrants avaient déjà franchi la clôture de Ceuta en employant la même méthode. Deux Sub-sahariens accusés d'avoir organisé l'assaut ont depuis été arrêtés par la police espagnole.

Afrique Connection, avec afp et bfmtv

Afrique Connection TV